Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201469 – RhôneLentilly – 51bis impasse du Guéret

2014
69 – Rhône

Lentilly – 51bis impasse du Guéret

Fouille préventive (2014)
Responsable d’opération : Catherine Coquidé

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Coquidé C. 2014 : Lentilly, 51 bis impasse du Guéret (Rhône, Rhône-Alpes), rapport de fouille, Bron, Inrap.

Texte intégral

1En dépit de repérages amont et aval relativement distants et d’un environnement particulièrement vallonné, le diagnostic réalisé au 51bis impasse du Guéret a validé le passage de l’aqueduc de la Brévenne là où il était escompté. La villa à construire ne pouvant l’éviter, la fouille qui a suivi a permis le repérage du canal sur 19 m, dont 17 m ont été explorés.

2Le canal était en partie récupéré et la voûte manquante, sauf à mi-course où l’amorce était encore bien développée. Huit profils ont permis d’enregistrer les caractéristiques métriques de l’ouvrage et d’en constater les variables en termes de largeur et de hauteur. Deux coupes ont été réalisées au brise-roche révélant l’ensemble des composantes de la maçonnerie. Le relevé précis de ces éléments, depuis la tranchée d’installation jusqu’au montage de la voûte, a permis de mettre en valeur neuf étapes de pose.

3Bien que n’étant pas le plus régulier des canaux en termes de métrique, l’aqueduc de la Brévenne semble pourtant être le plus sophistiqué. Ainsi, l’usage d’un drain bloqué entre la paroi amont et le piédroit assainit parfaitement les maçonneries, alors qu’un coffrage en béton clair renforce le fond de canal. Quant aux joints tirés au fer (ou à pierre vue) repérés en haut de piédroit, ils participent bien au système d’accroché du premier enduit puisque l’on retrouve leurs traces incrustées sous le mortier hydraulique. Aucun regard n’a été repéré.

4C’est le vestige le plus modeste de l’emprise, un canal peu profond inséré en haut du piédroit gauche à l’endroit du virage, qui porte les informations les plus inédites. Mis en place avant la construction du canal, son rôle a pu être celui d’un repère posé lors des phases de mise en place du chantier. De plus, son comblement livre des dizaines de fragments de terres cuites architecturales, dont des fragments de tegulae, certains avec traces d’enduit, portant la preuve que ces chantiers ne furent pas aussi « propres » que les décapages actuels le laissent penser.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Catherine Coquidé, « Lentilly – 51bis impasse du Guéret » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 04 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/58170

Haut de page

Auteur

Catherine Coquidé

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Catherine Coquidé

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search