Navigation – Plan du site
2007

Lapalisse – Rue Jean Macé

Responsable(s) des opérations : Philippe Arnaud
Notice rédigée par : Philippe Arnaud

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 2006/271 et 2007/71

Date de l'opération : 2007 (EX)
Inventeur(s) : Arnaud Philippe (INRAP)

1Cette intervention permet d’augmenter nos connaissances sur le groupe d’ateliers de potiers, voire la vraisemblable agglomération, de  . Les sept sondages réalisés dans une parcelle riveraine du ruisseau des Rosières (2 894 m 2, AI 115) montrent la relative humidité de celle-ci et par conséquent l’absence de vestiges, à l’exception d’une construction très arasée située dans l’angle nord-est de l’emprise, à l’opposé du cours d’eau. Cette construction est à mettre en relation avec l’occupation s’échelonnant d’Auguste au début du III e s. fouillée sur la parcelle voisine en 2001 (AI 169 ex-BN114 ; parcellaire, probable voirie, four, fanum[I er s.], nécropole ; BSR 2001, p. 25-26, Sophie Liegard). Il s’agit de l’angle d’un aménagement situé à seulement 0,30 m de profondeur et conservé sur une assise de fondation (galets majoritairement). Deux murs larges de près de 0,70 m, orientés sud-ouest - nord-est et nord-ouest - sud-est, ont été observés sur 1 m et près de 5 m. Il apparaît que la construction se prolongeait peut-être sous la rue actuelle au nord et assurément sous un parcelle étroite vers l’est, parcelle qui sépare l’emprise du diagnostic de celle de la fouille de 2001.

2Le mobilier céramique recueilli est si rare et détérioré qu’il ne fournit pas d’élément de datation directe. L’orientation des vestiges est presque identique à celle du fanum, dont ils sont distants d’une quinzaine de mètres. Il pourrait s’agir d’un second bâtiment ou, moins probablement, de l’angle ouest de l’enclos du sanctuaire, dont l’angle opposé et la palissade formant son côté sud-est avaient été fouillés en 2001. Cette hypothèse impliquerait l’emploi de matériaux différents dans la même construction. L’enclos aurait un plan presque carré de 30 m x 33 m.

3Par ailleurs, un fossé, lui-même orienté nord-ouest - sud-est, a été repéré à une dizaine de mètres du bâtiment présumé. Cet élément parcellaire est parallèle à un fossé antérieur au fanum mis au jour en 2001.

4ARNAUD Philippe

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Philippe Arnaud, « Lapalisse – Rue Jean Macé », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 29 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/5876

Haut de page

Responsable d'opération

Philippe Arnaud

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals