Navigation – Plan du site
2007

Saint-Clément – La Montagne du Clos (site 582)

Responsable(s) des opérations : Frédéric Surmely
Notice rédigée par : Frédéric Surmely

Entrées d’index

Chronologique :

Néolithique

Nature des opérations :

Sondage (SD)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 150

Date de l'opération : 2007 (SD)

1Le site n° 582 se localise, au lieu-dit la Montagne du Clos, sur la planèze de Saint-Clément, à une altitude de 1 268 m environ, dans une petite cuvette occupée aujourd’hui par une tourbière. Le site a été découvert en 2006 lors de la prospection pédestre systématique du secteur (programme de prospection thématique « Premières traces d’anthropisation », sous la responsabilité de Yannick Miras : BSR 2006, p. 45-48). Plusieurs dizaines de pièces lithiques avaient été trouvées dans les déblais d’une tranchée de drainage, mais aussi en surface, dans des taupinières. Nous avons tenté de caractériser l’état de conservation et la datation du site par le biais de sondages. Ces derniers ont pris la forme de plusieurs tranchées, ouvertes à la mini-pelle. L’ensemble des sédiments a été tamisé à l’eau et à la maille fine, afin de recueillir les plus petits artefacts lithiques.

2Les sondages ont montré que les vestiges d’origine humaine se rencontrent uniquement dans la partie supérieure des formations superficielles, dans la terre humifère, ce qui explique leur découverte en prospection.

3Les vestiges se limitent à des pièces lithiques, ainsi qu’à de rares charbons de bois, dont l’âge est incertain. L’industrie lithique est façonnée exclusivement dans les silex tertiaires, dont les gîtes les plus proches se situent dans les formations de brèche de la moyenne vallée du Goul, à une distance d’une dizaine de kilomètres. Le débitage a été fait sur place. Il a été orienté vers la production de lames et de lamelles régulières (Fig. n°1 :  Industrie lithique découverte en 2007) . Le détachement par percussion indirecte est attesté au moins sur un support. L’outillage se caractérise par la présence de grattoirs, de supports retouchés (dont des lames à encoches, dites lames Montbani), d’armatures et de microburins. Parmi ces dernières, figurent une flèche tranchante à retouches couvrantes (dite flèche de Montclus), des fragments d’armatures microlithiques et un triangle scalène à trois côtés retouchés (dit triangle de Montclus) hyperpygmée. Ces caractéristiques sont identiques, en tous points, à celles de l’industrie lithique du gisement de Peyre, situé à 4 700 m de distance linéaire, sur la commune voisine de Lacapelle-Barrès et étudié en fouille programmée (Miras Yannick, Surmely Frédéric, Guenet Pascal, Vannière Boris, Walter-Simonnet Anne-Véronique et Tzortzis Stéfan, 2006 – « Dynamiques d’occupation et histoire de l’environ nement d’un terroir de moyenne montagne : la tourbière de Peyre (Lacapelle-Barrès, Cantal, Massif central) et ses alentours. Premiers résultats », Environnement et peuplement de la moyenne montagne du Tardiglaciaire à nos jours, actes de la table ronde internationale tenue à Pierrefort (Cantal) les 19 et 20 juin 2003, sous la direction de Yannick Miras et Frédéric Surmely, Annales littéraires de l’université de Franche-Comté, n° 799, série Environnement, sociétés et archéologie, n° 9, p. 157-182).

4À l’évidence, la zone géographique a été très fréquentée au cours du Néolithique ancien, comme en témoignent d’autres indices de sites découverts en prospection. Rappelons enfin que les études paléoenvironnementales ont montré l’existence d’une mise en culture très précoce, contemporaine vraisemblablement de ces occupations du Néolithique ancien. Malheureusement, le site 582, comme les autres, a été totalement démantelé par l’intense érosion caractérisant ces secteurs de moyenne montagne. Cela nous empêche de cerner l’organisation initiale des sites.

5Surmely Frédéric

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 :  Industrie lithique découverte en 2007

Fig. n°1 :  Industrie lithique découverte en 2007

Auteur(s) : Alix, Philippe. Crédits : Alix, Philippe (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 :  Industrie lithique découverte en 2007
Crédits Auteur(s) : Alix, Philippe. Crédits : Alix, Philippe (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/5881/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 223k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Frédéric Surmely, « Saint-Clément – La Montagne du Clos (site 582) », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 02 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/5881

Haut de page

Responsable d'opération

Frédéric Surmely

CNRS

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals