Navigation – Plan du site
2007

Le Puy-en-Velay – Baptistère Saint-Jean

Responsable(s) des opérations : Sophie Liegard
Notice rédigée par : Sophie Liegard

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 127

Date de l'opération : 2007 (FP)

1La campagne de fouille réalisée en 2007 dans le baptistère Saint-Jean fait suite aux sondages effectués en 2006 (BSR 2006, p. 68-69, Sophie Liegard). Elle a porté sur la moitié nord de l’édifice. Elle a été réalisée durant le mois de septembre par une équipe d’une douzaine de bénévoles encadrés par Alain Fourvel et Sophie Liegard. Elle a permis de découvrir quelques éléments mobiliers néolithiques, protohistoriques et gallo-romains dans des remblais datant de la période gallo-romaine. Trois petites fosses de cette même période ont également été mises au jour. Le reste des vestiges étudiés est, soit d’époque médiévale, soit plus récent et est en rapport direct avec le

2bâtiment. Il s’agit des tranchées de fondation de celui-ci, de différents massifs de maçonnerie (dont un massif d’autel) et de lambeaux de sols. Parmi ces derniers se trouvent les restes d’une dalle en mortier de tuileau (construite sur un hérisson) qui correspond au premier sol de l’édifice. Les témoins d’un ancien dallage, plus récent, ont également été identifiés.

3Dans une des tranchées de fondation sondée, un petit fragment de plaquette en os décorée d’un volatile a été mis au jour (Fig. n°1 : Plaquette en os sculptée) . Cet élément appartient très probablement à un coffret de l’Antiquité tardive ou du début du haut Moyen Âge. Quelques tessons de cette période ont également été retrouvés, mais ils proviennent tous de remblais plus récents.

4Quant à la structure qui occupe le centre de la nef, celle-ci n’a pu être dégagée que sur sa moitié nord. Elle comprend un massif de fondation circulaire, de 0,20 m d’épaisseur, de 2,20 m de diamètre, constitué de blocs de brèche recouverts par une couche d’argile jaunâtre contenant quelques fragments de tuiles à rebords. En l’état actuel des données, il est impossible d’interpréter ces vestiges qui entourent un creusement circulaire d’un mètre de diamètre pour 0,50 m de profondeur. Pour pouvoir analyser correctement cette structure, il va être nécessaire de procéder à son dégagement intégral (pour en reconnaître ses caractéristiques) et à son démontage partiel (pour

5tenter de recueillir les éléments de datation qui font pour l’instant totalement défaut), ce qui devrait être réalisé lors de la prochaine campagne de fouille en 2008.

6Liegard Sophie 

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plaquette en os sculptée

Fig. n°1 : Plaquette en os sculptée

Auteur(s) : Liegard, Sophie (INRAP). Crédits : Liegard, Sophie (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plaquette en os sculptée
Crédits Auteur(s) : Liegard, Sophie (INRAP). Crédits : Liegard, Sophie (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/5886/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Sophie Liegard, « Le Puy-en-Velay – Baptistère Saint-Jean », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/5886

Haut de page

Responsable d'opération

Sophie Liegard

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals