Navigation – Plan du site
2007

Le Puy-en-Velay – 8-10 rue Saulnerie

Responsable(s) des opérations : Fabrice Gauthier
Notice rédigée par : Fabrice Gauthier

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 2006/128 et 2007/168

Date de l'opération : 2007 (EX)

1Le secteur intra muros auquel appartient la rue de la Saulnerie a fait l’objet d’une évaluation archéologique. Le terrain est contigu à l’îlot Cluzel, qui a également fait l’objet d’une opération du même type en 2006 (BSR2006, p. 60, Kristell Chuniaud). Cette intervention avait permis de repérer une séquence d’occupation gallo-romaine, ainsi que des maçonneries plus récentes.

2Le terrain, 8-10 rue de la Saulnerie, est étagé sur deux terrasses ; la terrasse supérieure, au nord, est sensiblement au niveau de la rue Saulnerie. Les conditions d’accès au terrain nous ont contraints à utiliser une mini-pelle, ce qui a limité la profondeur des sondages. Le périmètre d’intervention a été limité par la présence de caves au nord-ouest (cave 1) et nord-est (cave 2) attenant à la rue de la Saulnerie.

3Un sondage réalisé entre les deux caves a révélé la présence de bâti formant au moins deux états successifs. Le premier bâtiment était doté d’une cave, dont l’extrados de la voûte a été en partie dégagé. Les reins étaient chargés par de la marne provenant du substrat. La céramique appartenant au remblai qui surmonte cette charge est datée de la fin du Moyen Âge. Le deuxième sondage, au sud-est, a également révélé la présence de bâti, sous lequel nous avons identifié un niveau limoneux brun qui reposait sur le substrat. Les quelques tessons et la position stratigraphique suggèrent qu’il s’agit de la séquence antique repérée lors de l’intervention précédente (supra). Enfin, un troisième sondage, au sud-ouest, a permis de mettre en évidence une fosse comblée par des niveaux du début de l’époque moderne. Le petit lot céramique recueilli renseigne sur le vaisselier mal connu du début de l’époque moderne (XVIe s.-XVIIe s.). Le niveau encaissant pourrait dater de la fin du Moyen Âge d’après les quelques tessons recueillis. Le fond du sondage limité pour des raisons techniques est situé un mètre plus haut que le sondage 2, ce qui n’a pas permis de vérifier la présence du niveau antique.

4Par ailleurs les deux caves, repérées avant l’intervention, ont pu faire l’objet de quelques observations. Elles sont couvertes d’une voûte appareillée. Celle de la cave n° 1 est surbaissée, celle de la cave n° 2 est un berceau. Elles s’appuient sur des murs maçonnés réalisés avec de simples moellons, ou directement sur le rocher (nord-ouest de la cave 2). L’accès se faisait côté rue au nord-ouest dans les deux cas au moyen d’une trappe et d’un escalier ; la base de celui de la cave 2, en pierres de taille, est encore conservée. La trappe d’accès est aménagée par pénétration de la voûte principale. Une arête découpe la voûte pour isoler un espace d’environ 1,20 m de large d’est en ouest. Chaque voussoir arêtier a fait l’objet d’une taille spécifique, l’angle apparent étant différent pour chaque bloc (appareil en besace triangulé). D’autres aménagements sont à signaler, comme la réalisation d’une lunette contre le mur occidental de la cave n° 1 et d’un placard dans l’épaisseur du mur méridional de la cave n° 2. Ces types d’aménagement ont été préalablement observés dans les caves de la rue Saint-Gilles (BSR1998, p. 49-50, Fabrice Gauthier). Enfin on notera que des encastrements (20 cm x 10 cm), dans la partie septentrionale des murs latéraux de la cave n° 2, suggèrent l’existence d’un plancher à 1,20 m du sol, qui divisait la hauteur du plein cintre en deux parties.

5Gauthier Fabrice

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Fabrice Gauthier, « Le Puy-en-Velay – 8-10 rue Saulnerie », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 09 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/5903

Haut de page

Responsable d'opération

Fabrice Gauthier

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals