Navigation – Plan du site
2007

Clermont-Ferrand – 6-8 avenue des Paulines

Responsable(s) des opérations : François Baucheron
Notice rédigée par : François Baucheron

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 2005/282-2007/114

Date de l'opération : 2005 - 2007 (EX)

1Le sondage ouvert au n° 8 de l’avenue des Paulines a livré un ensemble de vestiges relevant d’une possible domus (fig. 1). La présence de cet édifice dans un espace jusque-là considéré comme la périphérie de l’agglomération antique constitue un premier résultat qui éclaire d’un jour nouveau l’organisation urbaine du secteur oriental d’Augustonemetum. Ces découvertes, que l’on rapprochera des vestiges de même nature récemment mis au jour par Guy Alfonso à l’angle des rues d’Amboise-et-Paul-Collomp (environ 150 m au nord : voir infra la notice correspondante), autorisent désormais à envisager le développement d’un secteur résidentiel sur toute la frange orientale de la ville et non plus seulementdans la seule partie nord-est.

2L’exiguïté du sondage cependant (28 m2 )n’a pas permis de vérifier l’hypothèse d’un édifice primitif autour duquel auraient ensuite été ajoutées quatre pièces fermées par des murs maçonnés et des cloisons de terre, dont une majorité apparaît ornée d’enduits peints (état I supposé). La réunion de deux d’entre elles en une salle plus vaste et la réfection des anciens sols en terrazzo,ainsi que des décors muraux, en revanche, sont assurées (état II).

3Le mobilier, recueilli en très faibles quantités (trente-trois tessons au total), ne permet évidemment pas d’établir des datations fiables : il est seulement possible de situer les états reconnus sur le site dans la période du Haut-Empire. Le premier état supposé et, à plus forte raison, le possible édifice qui le précède ne sont donc pas datés comme, d’ailleurs, les niveaux d’abandon.

4Si le diagnostic de l’avenue des Paulines a révélé un site dans un état de conservation remarquable avec des élévations revêtues d’enduits peints approchant ou dépassant le mètre, les conditions matérielles de son exécution laissent cependant de nombreuses questions en suspens. Seule, une fouille pourrait permettre de préciserla nature et la réalité d’un premier état de l’édifice, la fonction des pièces dans les états I et II, la nature des décors et la chronologie précise des différents remaniements.

5Baucheron Jean-François

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

François Baucheron, « Clermont-Ferrand – 6-8 avenue des Paulines », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 19 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/5943

Haut de page

Responsable d'opération

François Baucheron

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals