Navigation – Plan du site
2007

Saint-Paulien – La Rochelambert, site de Marcilhac (carrière communale)

Responsable(s) des opérations : Marie-Caroline Kurzaj
Notice rédigée par : Marie-Caroline Kurzaj

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 225

Date de l'opération : 2007 (SD)

1Situé à quelques kilomètres du bourg actuel de Saint-Paulien, l’oppidum de Marcilhac est considéré, depuis les années 1950, comme l’oppidum des vellaves. Après la découverte, dans les années 1970, d’une structure excavée, aucune autre investigation de terrain n’était venue préciser la nature et l’ampleur de cet habitat majeur de La Tène finale en Velay.

2Le côté sud du plateau a fait l’objet d’une exploitation artisanale de la pouzzolane. C’est cette parcelle communale qui a fait l’objet d’une attention particulière cette année. L’observation de parois rectilignes sur le front de taille est à l’origine de l’intervention dans ce secteur. Pouvant matérialiser d’anciennes structures creusées dans la pouzzolane, leur dégagement s’est avéré décevant. Aucun élément ne permet de les attribuer avec certitude à l’occupation de l’oppidum.

3En parallèle à ces investigations, le front de taille de la carrière a été reculé d’un mètre à trois endroits différents. Ces petits sondages ont permis de mettre en évidence des niveaux archéologiques en place très riches. L’un d’entre eux a livré un important mobilier, dont la nature et l’état de fragmentation laissent supposer l’existence d’un dépotoir dans ce secteur. Une structure composée de blocs de pouzzolane, de brèche volcanique et de basalte a d’autre part été identifiée. Par ailleurs la rectification de la coupe de la carrière, entre ces différents sondages, a permis de constater la présence d’autres niveaux archéologiques sur l’ensemble du secteur. Au niveau chronologique, le mobilier récolté se rattache majoritairement à la fin du IIe  s. et au début du Ier  s. av. J.-C. (Fig. n°1 : Pelle à feu à manche torsadée découverte dans le sondage 1) .

4Ces nouvelles données mettent donc l’accent sur l’existence d’une occupation relativement dense du plateau de Marcilhac durant La Tène finale.

5Kurzaj Marie-Caroline

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Pelle à feu à manche torsadée découverte dans le sondage 1

Fig. n°1 : Pelle à feu à manche torsadée découverte dans le sondage 1

Auteur(s) : Kurzaj, Marie-Caroline (BEN). Crédits : Kurzaj, Marie-Caroline (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Pelle à feu à manche torsadée découverte dans le sondage 1
Crédits Auteur(s) : Kurzaj, Marie-Caroline (BEN). Crédits : Kurzaj, Marie-Caroline (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/5949/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 8,1k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Marie-Caroline Kurzaj, « Saint-Paulien – La Rochelambert, site de Marcilhac (carrière communale) », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 10 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/5949

Haut de page

Responsable d'opération

Marie-Caroline Kurzaj

BEN

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals