Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes200669 – RhôneLyon (1er) – 7-11 rue des Chartreux

2006
69 – Rhône

Lyon (1er) – 7-11 rue des Chartreux

Fouille préventive (2006)
Responsable d’opération : Thierry Argant

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Ville de Lyon

Argant T. 2007 : 7-11 rue des Chartreux, 69001 Lyon (Rhône, Rhône-Alpes), rapport d’opération d’archéologie préventive, 2 vol., Lyon, Sam.

Texte intégral

1Le site se trouve en bordure du plateau de la Croix-Rousse, à l’altitude moyenne de 240,00 m NGF. La fouille de près de 950 m² a permis de mettre au jour des occupations s’étalant du Néolithique à l’époque contemporaine. Si le Néolithique ancien ou moyen se résume à une seule structure foyère en surface de la moraine, l’époque gallo-romaine est, elle, attestée par plusieurs ensembles.

2Une première phase comprend la réalisation de voies de communication frustes, à même le terrain naturel, avec un fossé latéral. La principale voie est globalement parallèle à la rue actuelle, et a été observée sur plus de 37 m de long. Elle est mise en place avant la fin du ier s. apr. J.-C., période à laquelle son fossé est comblé et recoupé par une série d’inhumations en coffres en matière périssable et en pleine terre. De cette époque datent également deux fosses à incinération. Au début du iiie s., un enclos fossoyé, dont le centre est occupé par une grande fosse, est comblé par des éléments squelettiques humains appartenant à une trentaine d’individus et associés à des restes d’animaux (équidés, lion, ours, chien). Cette structure, placée au niveau de la rupture de pente, révèle une mise en scène originale pour l’époque, et dont la signification reste peu évidente. Elle recoupe une seconde portion de voie, nord-sud, mise en place avant la fin du ier s. apr. J.-C.

3L’époque moderne voit ensuite l’installation d’un habitat de type rural, en relation avec le développement d’une zone de jardins maraîchers, qui entraîne des terrassements importants et la création de plusieurs structures de récupération et de stockage d’eau. Une série d’inhumations de chevaux et une sépulture de deux femmes ponctuent la parcelle moderne.

4Au xixe s., enfin, des sociétés religieuses de bienfaisance occupent le terrain, et y construisent différents bâtiments, détruits dans le cadre du présent projet de construction d’un immeuble de logements, à l’exception d’une chapelle, conservée et réaménagée.

Fig. 1 – Plan général des vestiges antiques, toutes phases confondues

Fig. 1 – Plan général des vestiges antiques, toutes phases confondues

Au premier plan figure la voie est-ouest, bordée par un fossé dans lequel s’implantent des inhumations. Plus au nord, on observe la bifurcation de la voie vers le nord (à l’est) qui est recoupée par l’installation du « monument » F97. Deux dépôts secondaires d’incinération s’installe un peu à l’écart (F20 et F74).

DAO : Sam.

Fig. 2 – Détail du plan du « monument » F97 et de ses abords

Fig. 2 – Détail du plan du « monument » F97 et de ses abords

On note l’épandage d’ossements humains dans le fossé et alentours et les perturbations modernes.

DAO : équipe de fouille (Sam).

Fig. 3 – Vue d’ensemble de l’enclos F97 depuis l’ouest avant prélèvement du mobilier osseux du fossé

Fig. 3 – Vue d’ensemble de l’enclos F97 depuis l’ouest avant prélèvement du mobilier osseux du fossé

Cliché : équipe de fouille (Sam).

Fig. 4 – « Enclos » F97 vu de l’ouest

Fig. 4 – « Enclos » F97 vu de l’ouest

Cliché : T. Argant (Sam).

Fig. 5 – Vue de la partie nord-ouest de la voie F50 depuis le sud

Fig. 5 – Vue de la partie nord-ouest de la voie F50 depuis le sud

On note au premier plan la trace d’une ornière et, à l’arrière-plan, l’emplacement du fossé bordier amont. Dans ce secteur la voie comprend de gros blocs de granite arénisés en dallage (tâches roses) alors que dans d’autres portions, la bande de roulement est composée essentiellement de galets de petit module.

Cliché : équipe de fouille (Sam).

Haut de page

Bibliographie

Ramponi C. 2006 : Lyon 1er (Rhône, Rhône-Alpes) 7-9-11 rue des Chartreux, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général des vestiges antiques, toutes phases confondues
Légende Au premier plan figure la voie est-ouest, bordée par un fossé dans lequel s’implantent des inhumations. Plus au nord, on observe la bifurcation de la voie vers le nord (à l’est) qui est recoupée par l’installation du « monument » F97. Deux dépôts secondaires d’incinération s’installe un peu à l’écart (F20 et F74).
Crédits DAO : Sam.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/59751/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 346k
Titre Fig. 2 – Détail du plan du « monument » F97 et de ses abords
Légende On note l’épandage d’ossements humains dans le fossé et alentours et les perturbations modernes.
Crédits DAO : équipe de fouille (Sam).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/59751/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 920k
Titre Fig. 3 – Vue d’ensemble de l’enclos F97 depuis l’ouest avant prélèvement du mobilier osseux du fossé
Crédits Cliché : équipe de fouille (Sam).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/59751/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 1,6M
Titre Fig. 4 – « Enclos » F97 vu de l’ouest
Crédits Cliché : T. Argant (Sam).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/59751/img-4.JPG
Fichier image/jpeg, 1,4M
Titre Fig. 5 – Vue de la partie nord-ouest de la voie F50 depuis le sud
Légende On note au premier plan la trace d’une ornière et, à l’arrière-plan, l’emplacement du fossé bordier amont. Dans ce secteur la voie comprend de gros blocs de granite arénisés en dallage (tâches roses) alors que dans d’autres portions, la bande de roulement est composée essentiellement de galets de petit module.
Crédits Cliché : équipe de fouille (Sam).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/59751/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 898k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Thierry Argant, « Lyon (1er) – 7-11 rue des Chartreux » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 22 février 2021, consulté le 23 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/59751

Haut de page

Auteur

Thierry Argant

Service archéologique municipal, Ville de Lyon

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Thierry Argant

Service archéologique municipal, Ville de Lyon

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search