Navigation – Plan du site
2007

Cébazat – La Maison Blanche, Pré Grelet, Pré Long Champ, ZAC des Montel III (phase 1, partie sud)

Responsable(s) des opérations : Christine Vermeulen
Notice rédigée par : Christine Vermeulen

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 2006/152 - 2007-47

Date de l'opération : 2006 - 2007 (EX)

1L’emprise étudiée se situe dans la plaine de la Limagne à l’est de la commune de Cébazat. Ici, l’aménagement d’une ZAC concerne une surface de 280 000 m2 . Le diagnostic mené lors d’une première phase de reconnaissance sur une surface d’environ 150 000 m2 a révélé la présence de vestiges protohistoriques, antiques et modernes qui relèvent de l’aménagement du paysage et de mobilier médiéval conservé en couche.

2 La Protohistoire est représentée par quatre fossés localisés à l’est de l’emprise. Deux d’entre-eux se développent suivant des axes nord-est – sud-ouest légèrement divergents et les deux autres suivant des axes nord-ouest – sud-est également divergents. Sur ce secteur, le maillage resserré des sondages montre que ces fossés ne forment pas un enclos quadrangulaire, mais que certains tronçons se prolongent au-delà des points d’intersection. Notons que ces structures linéaires se superposent au parcellaire actuel, témoignant ainsi d’anciennes formes du paysage agraire. Les deux cent soixante-dix tessons de céramique recueillis dans les différents tronçons de fossés permettent de rattacher ces vestiges à la période de La Tène finale (Tène C2 ou D1 ?). La taille et le bon état de conservation (bords non érodés) des tessons ainsi que la diversité observée dans les catégories et formes de vases représentés (céramique grossière, mi-fine, fine – amphores, écuelles, vase balustre, cruche) laissent envisager la proximité d’un site d’habitat.

3L’Antiquité est représentée par une fosse contenant les restes d’un bœuf domestique et un vase ossuaire isolés au nord de l’emprise et par un dépôt de vase, des fossés et un petit bâtiment localisés au sud-est de l’emprise. Ces vestiges datés par la céramique du haut Empire relèvent vraisemblablement de l’aménagement du paysage (parcellaire, bâtiment secondaire) situé en périphérie de la villa galloromaine (haut et bas Empire) localisée au nord-est de l’emprise (Cébazat, Parc Logistique – Projet Coliposte. Voir infra dans ce même BSR la notice de Jean-François Pasty).

4L’époque médiévale est attestée par quatre tessons datés du XIe  s. au XIVe  s. associés à l’US 2 dans les sondages 2, 57 et 97 localisés au nord-est, au sud-est et au centre de l’emprise.

5Les Temps Moderne est représentée dans trente-quatre sondages, répartis sur l’ensemble de l’emprise, par des structures fossoyées linéaires et deux des massifs maçonnés. Stratigraphiquement, ces vestiges sont apparus directement sous la couverture végétale (US 1) et entaillent l’US 2 La plupart de ces structures se superposent au parcellaire actuel.

6 Vermeulen Christine

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Christine Vermeulen, « Cébazat – La Maison Blanche, Pré Grelet, Pré Long Champ, ZAC des Montel III (phase 1, partie sud) », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 09 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/5978

Haut de page

Responsable d'opération

Christine Vermeulen

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals