Navigation – Plan du site
2007

Brioude – Place de la Résistance (le Clos Saint-Verny)

Responsable(s) des opérations : Fabrice Gauthier
Notice rédigée par : Fabrice Gauthier

Entrées d’index

Géographique :

Auvergne, Haute-Loire (43), Brioude

Nature des opérations :

Expertise (EX)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 2007/9

Date de l'opération : 2007 (EX)

1Cette intervention est localisée au sud-est du centre de Brioude. Le terrain sondé, occupé par des jardins à l’exception de la partie septentrionale qui est bâtie, est relativement plan. Un niveau de terre noire, d’environ un mètre d’épaisseur, recouvre l’ensemble

2Les sondages sont positifs. Les deux tranchées les plus septentrionales n’ont toutefois livré que des structures récentes (modernes/contemporaines). Ce secteur a été cependant moins sondé que les autres parties du terrain pour des raisons d’accessibilité. Les autres sondages ont livré des structures archéologiques. Le niveau d’apparition de ces vestiges varie entre 0,90 m et 1,30 m (F18) sous le sol actuel. La nature des sols, des terres noires, forme un ensemble homogène dans lesquels certains aménagements archéologiques sont difficilement décelables. Des structures qui se présentent sous la forme d’amas de blocs de taille variable sont ainsi difficiles à interpréter. Ces structures ne semblent pas être excavées et ne semblent pas constituer des fonds de fosses. Il ne s’agit pas non plus de structures de cuisson (absence de trace de rubéfaction et de mobilier brûlé). La réduction de ces structures à une (voire deux assises) limite la possibilité d’un rôle de support de charge initialement envisagé. L’organisation de ces amas semble exclure qu’il s’agisse de restes d’épierrement. Seuls un décapage et une fouille permettraient de tester l’homogénéité de ces structures et de proposer une fonction pertinente.

3Les autres structures identifiées sont :

4   – un grand fossé (F18) et les occupations postérieures à son comblement ;

5   – un bâtiment (Bât. 1), adossé à la terrasse alluviale dont un mur de soutènement et des fragments de sol conservés ;

6   – trois grandes fosses de plus de deux mètres de diamètre, concentrées au sud-ouest, l’une d’entre elles recoupe la sépulture 2 ;

7   – trois sépultures, mises au jour dans le quart sud-est de la parcelle. Le terrassement a permis de dégager sans perturber aucune des tombes, qui ont été protégées. La sépulture 2 en coffrage de tuiles appartient à l’Antiquité au sens large. La troisième sépulture est constituée de petites dalles formant une bâtière protégeant un crâne et la troisième, peut-être médiévale, est indéterminée, le squelette repose en decubitus dorsal.

8 Gauthier Fabrice

9À l’issue de cette intervention, le service régional de l’archéologie a émis un arrêt de modifications techniques permettant de réduire l’effet du projet sur les vestiges archéologiques repérés. Il s’agit de rapporter sur l’ensemble du terrain une couche de déblais propres à protéger les niveaux archéologiques et d’avoir recours à des fondations sur pieux chemisés forés et partiellement tubés, afin d’éviter toute infiltration de béton dans ces niveaux.

10Complément de notice rédigée par le service régional de l’archéologie.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Fabrice Gauthier, « Brioude – Place de la Résistance (le Clos Saint-Verny) », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 04 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/6024

Haut de page

Responsable d'opération

Fabrice Gauthier

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals