Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes200638 – IsèreAoste – Normandoz

2006
38 – Isère

Aoste – Normandoz

Fouille préventive (2006)
Responsable d’opération : Alban Horry

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Horry A. 2008 : Aoste (Isère, Rhône-Alpes) Normandoz, un atelier de potier du bas Moyen Âge, rapport final de fouille, Bron, Inrap, 2 vol.

Texte intégral

1Cette fouille d’archéologie préventive réalisée au lieu-dit Normandoz est située à la sortie ouest du bourg d’Aoste. Elle fait suite à une campagne de sondages d’évaluation réalisée en mars 2005 (Bleu, 2005), préalable à la construction d’un lotissement pavillonnaire. L’examen des premières données issues du diagnostic laissait entrevoir une occupation essentiellement médiévale, avec éventuellement quelques éléments antérieurs au Moyen Âge, qui devaient uniquement faire l’objet de vérifications ponctuelles.

2La fouille s’est étendue à d’une superficie de 3 707 m2 de superficie au total. Les différentes structures découvertes s’ouvrent presque toutes au même niveau, soit directement sous la terre végétale, épaisse en moyenne d’une vingtaine de centimètres. C’est à la suite de l’analyse archéologique et céramologique que deux phases de fonctionnement d’une officine de potiers du bas Moyen Âge ont été reconnues.

3Tous les éléments découverts sur le site sont associés à cette activité artisanale de poterie, et, plus spécifiquement, de productions d’objets manufacturés en terre cuite : vaisselles domestiques, carreaux de poêles, mais également accessoires de fabrication.

4L’installation d’un premier « ensemble » artisanal s’est faite sur un terrain vierge d’occupations antiques, et un peu à l’écart du bourg d’Aoste. En effet, la réalisation de sondages plus profonds des différentes structures médiévales n’a pas révélé la présence d’une occupation antérieure au xive s. Cette première phase a été individualisée dans la partie sud-ouest du site. Elle regroupe plusieurs aménagements, dont un four, des fosses dépotoir, une petite aire couverte matérialisée par des trous de poteau, et un vaste épandage de mobilier céramique. Le lot de céramiques rattaché à cette première production est constitué de 17 421 tessons, répartis au sein de plusieurs groupes techniques, avec des vaisselles en cuisson oxydante parfois glaçurées, et également des produits en pâte grise. Le répertoire des formes est diversifié, avec cruches ou jarres, marmites, ou, plus rarement, assiettes et écuelles. La chronologie de cette première phase repose en partie sur l’analyse céramologique, mais aussi sur l’apport de datations 14C, qui permettent de la fixer au xive s.

5L’activité artisanale durant la deuxième phase semble s’être déplacée vers l’est du site. Ce secteur présente une occupation un peu plus dense qu’à l’ouest. Le nombre assez conséquent de structures découvertes se répartit entre un four, des fosses, dont certaines ont assurément été utilisées comme dépotoirs, un drain et un secteur dont les vestiges témoignent d’une implantation de « bâti » sans doute associé à l’activité artisanale. Le lot de céramiques de la deuxième phase est, pour sa part, constitué de 11 669 tessons. La cuisson oxydante est majoritaire, et le répertoire des formes est peu diversifié : cruches ou jarres. La production d’Aoste Normandoz dans la seconde phase se singularise par la fabrication de carreaux décorés, destinés à revêtir des poêles de chauffage en terre cuite. 1 767 fragments de carreaux de poêle ont été découverts, avec des produits des plus variés, et de qualité. Quatre types de carreaux ont pu être individualisés : les carreaux niches, les carreaux plats, les carreaux corniches et les carreaux plinthes, avec 22 modèles différents, définis à la fois par la morphologie générale et par les décors, qui témoignent d’un répertoire iconographique élaboré.

6La chronologie de cette phase repose uniquement sur le mobilier, et peut être placée dans le courant du xve s. Elle pourra être étayée par une datation par archéomagnétisme.

Fig. 1 – Ensemble de carreaux de poêle fabriqués dans l’atelier d’Aoste (xve s.)

Fig. 1 – Ensemble de carreaux de poêle fabriqués dans l’atelier d’Aoste (xve s.)

Cliché : J.-C. Sarrasin (Inrap).

Fig. 2 – Four de potier de l’atelier d’Aoste (xive s.)

Fig. 2 – Four de potier de l’atelier d’Aoste (xive s.)

Cliché : J.-C. Sarrasin (Inrap).

Fig. 3 – Cruche en céramique glaçurée produite dans l’atelier d’Aoste (xive s.)

Fig. 3 – Cruche en céramique glaçurée produite dans l’atelier d’Aoste (xive s.)

Cliché : J.-C. Sarrasin (Inrap).

Fig. 4 – Petit bâtiment de l’atelier de potiers d’Aoste (xve s.)

Fig. 4 – Petit bâtiment de l’atelier de potiers d’Aoste (xve s.)

Cliché : J.-C. Sarrasin (Inrap).

Haut de page

Bibliographie

Bleu S. 2005 : Aoste (Isère, Rhône-Alpes) lotissement Le clos de Normandoz, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Ensemble de carreaux de poêle fabriqués dans l’atelier d’Aoste (xve s.)
Crédits Cliché : J.-C. Sarrasin (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/60409/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,6M
Titre Fig. 2 – Four de potier de l’atelier d’Aoste (xive s.)
Crédits Cliché : J.-C. Sarrasin (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/60409/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 1,3M
Titre Fig. 3 – Cruche en céramique glaçurée produite dans l’atelier d’Aoste (xive s.)
Crédits Cliché : J.-C. Sarrasin (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/60409/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 375k
Titre Fig. 4 – Petit bâtiment de l’atelier de potiers d’Aoste (xve s.)
Crédits Cliché : J.-C. Sarrasin (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/60409/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 1,6M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alban Horry, « Aoste – Normandoz » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 22 février 2021, consulté le 06 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/60409

Haut de page

Responsable d’opération

Alban Horry

Inrap

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search