Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes200638 – IsèreFrontonas – Les Sétives

2006
38 – Isère

Frontonas – Les Sétives

Sondage (2006)
Responsable d’opération : Nicolas Bernigaud

Texte intégral

1L’étude des clichés aériens des marais de Bourgoin La Verpillière permet d’observer un très grand nombre de canaux fossilisés dont le remplissage, sableux et blanc, contraste nettement avec l’encaissant tourbeux ou les dépôts limoneux dans les marais. Différents sondages ouverts depuis trois années avaient pour objectif de dater ces réseaux de structures agraires ainsi que d’en caractériser la fonction. Différentes dates radiocarbones précédemment obtenues permettent d’attribuer une partie de ces réseaux à La Tène finale et à l’Antiquité romaine.

2L’étude du remplissage sédimentaire et la morphologie des canaux dérivés depuis d’anciennes rivières aujourd’hui fossilisées permettent de mettre en évidence des systèmes d’irrigation dans les marais. On soupçonne que cette pratique pourrait être liée à une exploitation du foin de plantes hygro et hydrophyles, connu pendant l’époque moderne sous le nom de « lèche » ou de « blache ». Une opération a été menée, dans une portion des marais attenante à la commune occupée par une peupleraie. L’objectif était de sonder quatre longs canaux très rectilignes bien visibles sur la BD ortho de l’IGN. Ceux-ci ont été recoupés perpendiculairement à leur axe dans les quatre tranchées. Huit dates radiocarbones sur bois sont attendues pour dater les phases de creusement et d’abandon des structures et de nombreux prélèvements devraient permettre de restituer l’évolution du couvert végétal depuis l’Antiquité romaine, afin de mieux comprendre à quel type de culture se rattache la mise en place de ce vaste système hydraulique.

3En outre, l’opération a permis de mettre au jour dans les niveaux de tourbe un niveau de troncs arrachés et cou­chés, qui témoignent d’une tempête probablement survenue pendant la Préhistoire ou la Protohistoire, d’après leur position stratigraphique. Des datations radiocarbones sont attendues pour mieux caler cet événement qui semble avoir couché toute une forêt dans les marais.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nicolas Bernigaud, « Frontonas – Les Sétives » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 22 février 2021, consulté le 01 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/60479

Haut de page

Responsable d’opération

Nicolas Bernigaud

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search