Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes200638 – IsèreMoirans – Église Saint-Pierre

2006
38 – Isère

Moirans – Église Saint-Pierre

Fouille programmée (2006)
Responsable d’opération : Alain Badin de Montjoye

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Conseil général de l’Isère

Badin de Montjoye A. 2006 : Moirans, ancienne église Saint-Pierre, opération programmée pluriannuelle, rapport intermédiaire, Grenoble, département de l’Isère.

Texte intégral

1L’achèvement de la fouille des sépultures modernes dans les trois premiers secteurs (troisième, quatrième et cinquième travées actuelles du bas-côté nord) a permis de concentrer le travail dans les secteurs IV (chapelle nord du chevet) et V (extrémité ouest du bas-côté nord). Plus d’une cinquantaine de sépultures de la période moderne et de la première moitié du xixe s. ont été rencontrées, révélant la stratigraphie complexe des dépôts traversés par les fosses d’inhumation.

2Dans le secteur IV, ces dépôts pourront être étudiés dans leurs relations avec les murs d’un bras de transept et d’une absidiole appartenant à un édifice antérieur à la nef voûtée de la seconde moitié du xiie s., révélée au cours des campagnes précédentes.

3Dans le secteur V, les très nombreuses fosses d’inhumation n’ont laissé que de brefs lambeaux de terrain en place, dont quelques-uns, cependant, apparaissent en connexion avec les maçonneries de l’église. La fouille n’est pas encore assez avancée pour que puisse être déterminé si la longueur totale de la nef voûtée du xiie s. était équivalente à celle de la nef actuelle (fin du xiiie s.-début du xive s.).

4Enfin, un nouveau secteur de fouille a été ouvert, avec Ia dépose des sols carrelés (milieu du xixe s.) de l’abside et de la travée de chœur attenante. D’ores et déjà, affleurent les soubassements de l’abside du xiie s. (rebâtie presque entièrement et approximativement sur le même plan, au xixe s.) et ceux d’une autre, aussi large mais moins profonde, probablement contemporaine du bras de transept à absidiole identifié au nord par la fouille du secteur IV.

5Aux observations conduites dans le sous-sol, s’ajoutent celles dont les travaux de ravalement des parois externes de l’église ont fourni l’occasion. Plusieurs baies anciennes sont alors apparues, qui contribuent à la restitution d’une grande église voûtée, du type halle, de la seconde moitié du xiie s., et à la compréhension de ses transformations successives au cours du Moyen Âge et de la période moderne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain Badin de Montjoye, « Moirans – Église Saint-Pierre » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 22 février 2021, consulté le 23 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/60539

Haut de page

Auteur

Alain Badin de Montjoye

Conseil général de l’Isère

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Alain Badin de Montjoye

Conseil général de l’Isère

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search