Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes200638 – IsèreVienne – Îlot Timon, impasse Quin...

2006
38 – Isère

Vienne – Îlot Timon, impasse Quinquinet

Opération préventive de diagnostic (2006)
Responsable d’opération : Chantal Delomier

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Delomier C. 2007 : Vienne (Isère, Rhône-Alpes) Impasse Quinquinet, îlot Timon, 47 rue Marchande, étude de bâti, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1L’immeuble étudié se compose de trois corps de logis, bâtis autour d’une cour n’offrant aucun caractère morphologique antérieur à la fin du xviiie s. Cependant, la position de cet ensemble, placé à l’arrière d’une demeure du xvie s., à loggia et galerie à arcades sur cour, classée au titre des monuments historiques (fig. 1), laissait présumer du maintien de quelques structures anciennes. Le diagnostic archéologique tentait de répondre à cette question, avant d’entreprendre la démolition de l’immeuble pour permettre la construction d’un gymnase.

Fig. 1 – Données topographiques et circulation sur le cadastre actuel

Fig. 1 – Données topographiques et circulation sur le cadastre actuel

DAO : C. Delomier (Inrap).

2Dix sondages ont été ouverts dans les murs du secteur nord-ouest de l’immeuble, et quatre principaux horizons archéologiques furent identifiés.

3Le tout premier état, médiéval, est composé de deux murs gouttereaux, nord et sud, encore en place au rez-de-chaussée et au premier étage (fig. 2 et 3). Dessinant un espace de 3 m de large, ces structures parallèles se prolongeaient sur 8 m de long vers l’ouest, jusqu’à un mur pignon dont l’emplacement reste inconnu. En effet, l’intrusion d’un escalier monumental, daté par une mention épigraphe de 1786, rompt le mur sud, dont l’arrachement apparaît dans un sondage ouvert sur la paroi occidentale du mur de cage. C’est, soit à l’intérieur de ce cadre, soit contre le mur nord que l’on construisit la galerie nord à arcades au xvie s. Malheureusement, la plupart des liens stratigraphiques entre ces deux structures furent dissous par de très nombreuses reprises dans l’étroite aire d’investigation qui nous était impartie. Cependant, un mur de refend venait limiter la galerie nord entre ces deux parois. De cette paroi, d’axe nord-sud, ne subsistent plus aujourd’hui que des traces d’arrachement dans les murs gouttereaux. Il n’est donc pas interdit de penser qu’elle pouvait contenir un passage conduisant à l’arrière, à l’est, à travers un bâti préexistant, vers un jardin.

4Au xviiie s., le morcellement de la demeure s’accélère, et les circulations perturbent les structures anciennes.

Fig. 2 – Pierre à pierre du mur nord rez-de-chaussée, parcelle 148

Fig. 2 – Pierre à pierre du mur nord rez-de-chaussée, parcelle 148

DAO : C. Delomier, F. Pont (Inrap).

Fig. 3 – Pierre à pierre du mur sud rez-de-chaussée, parcelle 148

Fig. 3 – Pierre à pierre du mur sud rez-de-chaussée, parcelle 148

DAO : C. Delomier, F. Pont (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Données topographiques et circulation sur le cadastre actuel
Crédits DAO : C. Delomier (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/60644/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 566k
Titre Fig. 2 – Pierre à pierre du mur nord rez-de-chaussée, parcelle 148
Crédits DAO : C. Delomier, F. Pont (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/60644/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 306k
Titre Fig. 3 – Pierre à pierre du mur sud rez-de-chaussée, parcelle 148
Crédits DAO : C. Delomier, F. Pont (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/60644/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 278k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Chantal Delomier, « Vienne – Îlot Timon, impasse Quinquinet » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 22 février 2021, consulté le 26 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/60644

Haut de page

Auteur

Chantal Delomier

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Chantal Delomier

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search