Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201601 – AinChâtillon-en-Michaille – Zone d’a...

2016
01 – Ain

Châtillon-en-Michaille – Zone d’activités de Vouvray

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Sylvain Motte

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Motte S. 2016 : Châtillon-en-Michaille (Ain, Auvergne-Rhône-Alpes) zone d’activité de Vouvray, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Un projet d’aménagement d’une Zone d’Activité située à Châtillon-en-Michaille a conduit l’lnrap à effectuer un diagnostic archéologique sur une emprise de 14 ha. Le terrain étudié est situé dans le massif du Bugey, au pied du plateau du Retord, sur le rebord ouest du synclinal de Bellegarde-sur-Valserine. Le sous-sol est ici principalement constitué de grès altérés du Crétacé. Sur la partie sud-ouest de l’emprise subsistent des dépôts morainiques caillouteux à matrice argileuse qui s’intercalent entre les grès et la terre végétale. Étant donné la quasi-absence de dépôts de pente, et donc la position des niveaux géologiques, directement sous la terre végétale, les 262 sondages ont pu être réalisés sur une faible profondeur.

2La principale découverte de ce diagnostic consiste en un lot de plus de 300 tessons de céramique non tournée. Certains éléments de cet échantillon trouvent une affiliation typologique avec la fin de l’âge du Bronze. Ce mobilier est réparti en vrac sur une aire d’environ 500 m2 dans une couche de colluvions.

3Aucune structure n’a été identifiée. On note toutefois des concentrations de mobilier céramique qui semble plutôt avoir été piégé par ruissellement, voire jeté dans des fosses de dessouchage. Ces dernières pourraient d’ailleurs témoigner d’un défrichement, durant le Bronze final, sur ce site qui domine le bassin de Bellegarde-sur-Valserine. Par ailleurs, quelques éléments de céramique traduisent une fréquentation du site durant le second âge du Fer.

4Enfin, deux tronçons de drains, composés essentiellement de fragments de tegulae, ont été dégagés dans la partie ouest de l’emprise. Quelques tessons de céramique provenant de ces structures suggèrent une datation de l’Antiquité tardive. Ces aménagements confirment une colonisation des lieux à l’époque antique, constat que certaines découvertes anciennes laissaient déjà supposer.

Fig. 1 – Mobilier céramique

Fig. 1 – Mobilier céramique

Dessins : P. Hénon (Inrap).

Fig. 2 – Les vestiges de la zone ouest : drain du sondage 89 et épandage de terre cuite architecturale

Fig. 2 – Les vestiges de la zone ouest : drain du sondage 89 et épandage de terre cuite architecturale

Cliché : D. Chawkatly-Krug et équipe de fouille (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Mobilier céramique
Crédits Dessins : P. Hénon (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/60916/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 141k
Titre Fig. 2 – Les vestiges de la zone ouest : drain du sondage 89 et épandage de terre cuite architecturale
Crédits Cliché : D. Chawkatly-Krug et équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/60916/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 410k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sylvain Motte, « Châtillon-en-Michaille – Zone d’activités de Vouvray » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 30 juin 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/60916

Haut de page

Auteur

Sylvain Motte

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sylvain Motte

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search