Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201601 – AinSaint-Vulbas, Blyes – Pipa, Parc ...

2016
01 – Ain

Saint-Vulbas, Blyes – Pipa, Parc industriel de la plaine de l’Ain (lot 3)

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Michel Goy

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Goy M. 2016 : Blyes et Saint-Vulbas (Ain, Auvergne-Rhône-Alpes) parc industriel de la plaine de l’Ain, Pipa, lot 3, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Le diagnostic concerne le projet d’aménagement du Parc industriel de la plaine de l’Ain (Pipa), et se rapporte au lot 3, au nord du lot 5 et à l’extrémité nord-orientale du Pipa. Le diagnostic portait sur six parcelles, disséminées dans le parc industriel sur une surface de 99 661 m2, dans un rayon de 3,1 km de la rive droite du Rhône. Le profil topographique des terrains est une pente de 5 m sur 2 km, au nord avec 213,50 m (lot 3.7) et 208,50 m (lot 3.3) au sud.

2L’extension programmée du Parc industriel de la plaine de l’Ain a fait l’objet depuis 2011 d’une attention toute particulière du SRA, entraînant la conduite systématique de diagnostics archéologiques sur l’ensemble du projet, en l’occurrence sur le dernier tiers restant à commercialiser, soit 258 ha répartis en dix lots distincts non mitoyens et dispersés. Parmi les interventions archéologiques récentes réalisées sur les communes de Blyes et de Saint-Vulbas, notons une opération de diagnostic en 2011, cinq opérations en 2015 et une opération en 2016.

3Les résultats enregistrés depuis cette date montrent sur le secteur de Saint-Vulbas, une occupation continue depuis le Néolithique et l’âge du Bronze (Bronze final IIIb) jusqu’à la période moderne. La période romaine demeure la mieux documentée, par la découverte de grands réseaux fossoyés, ce qui soulève l’hypothèse d’une cadastration précoce de la plaine et de la rive droite du Rhône autour de l’agglomération de Saint-Vulbas dès l’époque augustéenne. La période médiévale peut être évoquée sur Blyes, Chazey-sur-Ain et Saint-Vulbas à travers des indices historiques attestant d’une phase de défrichement des terres dans le courant du xiiie s., peut-être sous la direction de moines bénédictins du prieuré de Blyes.

4Les tronçons fossoyés F 4 et F 11, découverts sur les lots 3.1 et 3.4, sont peu représentatifs, avec une orientation est-ouest. Les deux fossés du lot 3.7, rigoureusement parallèles à ceux du lot 3.7, pourraient appartenir à un maillage appartenant à un système d’enclos orienté est-ouest, qui validerait l’existence de grands domaines agricoles s’assurant de la maîtrise du sol. Les vestiges d’un chemin d’époque moderne/contemporaine valide la problématique des haies comme réserve archéologique potentielle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Goy, « Saint-Vulbas, Blyes – Pipa, Parc industriel de la plaine de l’Ain (lot 3) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 22 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/61019

Haut de page

Auteur

Michel Goy

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Michel Goy

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search