Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes2016Projets collectifs de rechercheLe monde antique rural dans l’est...

2016
Projets collectifs de recherche

Le monde antique rural dans l’est lyonnais

Projet collectif de recherche (2016)
Responsable d’opération : Catherine Coquidé

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Coquidé C. 2016 : PCR Le monde antique rural dans l’est lyonnais, état des lieux de la recherche archéologique sur la plaine est-lyonnaise. Potentiels, outils et propositions de lecture d’après les études de terrain iie s. av. J.-C.-vie, viie s. apr. J.-C.).

Texte intégral

1Le PCR Monde antique rural dans l’est lyonnais (Marel), composé d’archéologues et de spécialistes en géomatique et en géomorphologie, s’est donné pour objet la mise en place, entre 2012 et 2016, d’un cadre permettant de saisir l’ensemble des données antiques issues du terrain (chacune discriminée selon son mode de collecte), du iie s. av. J.-C. au viie s. apr. J.-C. Considérant que les « vides d’occupation » sont porteurs d’informations, le projet intègre également les surfaces des emprises étudiées, quel qu’en soit le résultat, permettant un état de la recherche inédit jusqu’à la fin de l’année 2015.

2L’avènement de nouveaux outils dans notre domaine de recherche, et surtout leur démocratisation via des versions libres tel le système d’information géographique Quantum Gis (ou QGis), ont ainsi permis d’actualiser, de géoréférencer puis de projeter et d’interroger, dans un même cadre et sur divers fonds cartographiques, l’ensemble des données du projet ventilées en deux tables principales : « Opération » et « Occupation ». La première relève toutes les emprises diagnostiquées, fouillées et prospectées depuis le sol. La seconde est revenue aux sources de l’information pour générer des tables inventoriant, après réexamen des données à l’aune de la recherche actuelle, l’ensemble des entités d’occupations issues du terrain dans la fourchette chronologique retenue : diagnostic et fouille, prospection pédestre, découverte hors contexte.

3L’année 2016 a vu le renseignement final de toutes les tables afférentes jusqu’à l’année 2015 incluse. Six communes ont été ajoutées au sud de la plaine est-lyonnaise, au-delà de l’Ozon, pour une meilleure intégration de l’entité morphologique. Le territoire géré relève ainsi les données de terrain de 67 communes, ventilées entre la plaine et les buttes morainiques est-lyonnaises, une partie du marais ou ombilic post-glaciaire et le plateau calcaire de l’Isle-Crémieu. La rédaction du rapport pluriannuel, synthétisant les attendus, la méthodologie et la lecture des données collectées au cours de ces cinq années du PCR, est en cours. Cartes, tables et bibliographie compléteront l’ensemble.

4Ce dossier s’articule en trois parties. La première expose les racines et les sources du projet ; la seconde détaille les paramètres retenus pour l’étude, l’architecture de la base de données et de ses tables. S’ensuivent, en troisième partie, la lecture des cartes et le commentaire des diverses projections et requêtes, pondérées par leur mode de collecte, ce travail revisitant, au mieux du moment, les a priori inhérents à toute recherche.

5Le PCR sera clos à la fin de l’année 2016. L’année 2017 aurait en effet dû être consacrée aux relectures. Les moyens accordés ces dernières années, à hauteur de 70 % des demandes au vu de la nécessaire péréquation des moyens au niveau national, ont impacté le calendrier. 2017 verra le rendu du rapport quinquennal. Il reste, à ce jour, à finaliser l’écriture de la troisième partie dédiée à la lecture des cartes, la synthèse et les dernières figures. L’ensemble sera soumis à la CIRA puis rendu accessible à tous via le dépôt du rapport en Drac, à l’Inrap ainsi que sur divers sites. Un article de synthèse concernant l’occupation rurale de la plaine et du marais (soit 40 communes) sera présenté à une revue régionale. La surface concernant le plateau calcaire sera encore en cours d’étude par une partie de l’équipe dédiée à ce secteur.

Fig. 1 – Localisation du projet sur fonds administratif (communes)

Fig. 1 – Localisation du projet sur fonds administratif (communes)

DAO : équipe de fouille (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Localisation du projet sur fonds administratif (communes)
Crédits DAO : équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/61093/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 553k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Catherine Coquidé, « Le monde antique rural dans l’est lyonnais » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 19 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/61093

Haut de page

Auteur

Catherine Coquidé

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Catherine Coquidé

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search