Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes2016InterdépartementalProjet « 2 Loires », ligne aéroso...

2016
Interdépartemental

Projet « 2 Loires », ligne aérosouterraine

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Marie-Laure Thierry

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Thierry M.-L. 2017 : La Seauve-sur-Semène, Saint-Just-Malmont, Saint-Romain-les-Atheux (Haute-Loire et Loire, Auvergne-Rhône-Alpes) Projet « 2 Loires » ligne aérosouterraine, rapport de diagnostic, Clermont-Ferrand, Inrap.

Texte intégral

1Dans le cadre du projet « 2 Loires » mené par Réseau de transport d’électricité (RTE), un diagnostic archéologique a été prescrit par le SRA et conduit par une équipe de l’Inrap. Ce projet consiste à remplacer la ligne électrique existante 225 000 volts par une nouvelle ligne 225 000 volts double circuit.

2Le futur tracé abordé par le diagnostic est situé au nord-est du Massif- Central et au sud-ouest de Saint-Étienne. Il s’étend principalement sur le département de la Haute-Loire et au sud de celui de la Loire.

3Cette quatrième et dernière intervention dans le cadre de ce projet concernait uniquement la partie souterraine de la ligne entre le poste de Trevas (commune de Les Villettes) et le poste de Rivière, aux abords de Saint-Étienne, le diagnostic des pylônes ayant fait l’objet d’une autre opération archéologique. L’emprise a concerné trois secteurs répartis sur cinq communes différentes :

  • secteur 1 : Monistrol-sur-Loire, Saint-Didier-en-Velay et La Séauve-sur-Semène ;
  • secteur 2 : Saint-Just-Malmont ;
  • secteur 3 : Saint-Romain-les-Atheux.

4Seules deux structures, situées respectivement dans les sondages 3 et 4, ont été mises au jour sur la commune de La Séauve-sur-Semène sur l’ensemble des zones traitées. Ce sont deux drains empierrés, dont il est difficile de déterminer la chronologie en l’absence de mobilier datant mais qui semblent relativement récents si l’on se base sur la stratigraphie.

5Les 26 autres sondages se sont révélés négatifs.

6Le cadre géographique a largement contraint le déroulement de l’intervention. Seule la moitié du tracé prescrit a pu bénéficier de sondages, le reste étant inaccessible. La repérage de l’emprise a permis de révéler la non-accessibilité de nombreuses parcelles en raison du relief marqué, de la proximité de réseaux (gaz, ligne électrique actuelle, fibre optique...), de parcelles encore cultivées où de l’affleurement de la roche du substrat. Une prospection pédestre fut réalisée sur les zones inaccessibles, mais elle n’a livré aucun résultat.

Haut de page

Bibliographie

Thévenin É. 2017 : Les Villettes, Sainte-Sigolène, Monistrol-sur-Loire, La Séauve-sur-Sumène, Saint-Didier-en-Velay, Saint-Just-Malmont (Haute-Loire), Saint-Romain-les-Atheux, Saint-Genest-Malifaux, Planfoy, Saint-Etienne (Loire), Auvergne-Rhône-Alpes, Projet « 2 Loires », tronçon Les Villettes-Saint-Étienne, tranche 3, phases 1 et 2, rapport de diagnostic, Clermont-Ferrand, Inrap.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marie-Laure Thierry, « Projet « 2 Loires », ligne aérosouterraine » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 24 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/61151

Haut de page

Auteur

Marie-Laure Thierry

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Marie-Laure Thierry

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search