Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes200674 – Haute-SavoieSaint-Jean-d’Aulps – Ferme de l’a...

2006
74 – Haute-Savoie

Saint-Jean-d’Aulps – Ferme de l’abbaye

Fouille préventive d’urgence (2006)
Responsable d’opération : Aurélie Devillechaise

Texte intégral

1Une surveillance archéologique de la poursuite des travaux dans le secteur de la ferme et de la porterie de l’abbaye Notre-Dame d’Aulps a mis au jour plusieurs structures maçonnées antérieures au logis, sous la porterie et au sud du bâtiment actuel, secteur où il était traditionnellement admis qu’aucune construction n’occupait les lieux.

Une première porterie ?

2Le creusement d’une tranchée étroite traversant la porterie du nord au sud a permis d’entrevoir un sol formé de grandes dalles en calcaire rouge contemporaines du niveau de sol du xvie s.

3Une maçonnerie compacte formée de blocs de calcaire rouge liés à un mortier jaune est conservée sous ce sol. Son plan n’a pu être établi mais les fondations massives et les matériaux employés évoquent par comparaison un bâtiment d’époque médiévale qui ne serait autre que la porterie primitive, dont l’emplacement aurait perduré au long des siècles.

4Sous le chemin de galandage au sud de la ferme, les tranchées ont permis de dégager d’imposants murs antérieurs au xvie s. Le tracé de ce bâtiment semble avoir subsisté jusqu’au milieu du xviiie s., époque à laquelle la Mappe sarde représente la parcelle concernée en rouge (codification employée pour les parcelles construites). Un long mur de moellons, conservé en élévation sur quelques assises, se développe d’est en ouest et forme un retour au sud, délimitant un espace intérieur d’au moins 6,60 m de long. La largeur nord-sud n’est pas connue. Une coupe longitudinale est-ouest dévoile un ressaut intérieur qui permet de restituer le sol en terre battue à la cote 798,16 m NGF. Un incendie a probablement causé l’abandon de l’édifice comme l’atteste le sol fortement rubéfié. Les maçonneries sont par la suite arasées et la surface terrassée avec un remblai hétérogène (terre, cailloux, éclats de tuf et de calcaire rouge).

5Contre ce grand bâtiment, dont les fondations atteignent 1,22 m de large, des amorces de murs de constructions différentes subsistent en direction du sud, de l’ouest et du nord, témoignant l’existence d’autres structures non identifiées.

6Le secteur nord-ouest du domaine abbatial formait donc un important complexe d’accueil avec sa porterie monumentale et autres dispositifs d’accueil, mais il comportait également un ensemble d’édifices importants à vocation agricole, placés en bordure d’enceinte et à l’interface entre monde laïc et monde religieux. Bien que dorénavant attestés, ces bâtiments économiques auraient mérité une analyse plus poussée.

Fig. 1 – Dalles de calcaire rouge (appelé « calcaire de la Vernaz ») correspondant au niveau de sol de la porterie du xvie s.

Fig. 1 – Dalles de calcaire rouge (appelé « calcaire de la Vernaz ») correspondant au niveau de sol de la porterie du xvie s.

Cliché : A. Devillechaise.

Fig. 2 – Maçonnerie orientée nord-sud et niveau de sol rubéfié

Fig. 2 – Maçonnerie orientée nord-sud et niveau de sol rubéfié

Cliché : A. Devillechaise.

Fig. 3 – Plan d’ensemble de la ferme, porterie et maçonneries antérieures

Fig. 3 – Plan d’ensemble de la ferme, porterie et maçonneries antérieures

DAO : A. Devillechaise.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Dalles de calcaire rouge (appelé « calcaire de la Vernaz ») correspondant au niveau de sol de la porterie du xvie s.
Crédits Cliché : A. Devillechaise.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/62626/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 302k
Titre Fig. 2 – Maçonnerie orientée nord-sud et niveau de sol rubéfié
Crédits Cliché : A. Devillechaise.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/62626/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 324k
Titre Fig. 3 – Plan d’ensemble de la ferme, porterie et maçonneries antérieures
Crédits DAO : A. Devillechaise.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/62626/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 133k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Aurélie Devillechaise, « Saint-Jean-d’Aulps – Ferme de l’abbaye » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 22 février 2021, consulté le 19 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/62626

Haut de page

Auteur

Aurélie Devillechaise

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Aurélie Devillechaise

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search