Navigation – Plan du site
2008

Épannes – Les jardins de Ribray

Responsable(s) des opérations : Stéphane Vacher
Notice rédigée par : Stéphane Vacher

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204754

Date de l'opération : 2008 (EX)

1Le diagnostic réalisé sur le site des Jardins de Ribray à Épannes est localisé à l'extrémité sud-est du marais poitevin, à une altitude de 23 m NGF.

2Il a livré les traces très significatives d'un indice de site du Bronze final. L'occupation se limite à la partie nord-est de l'emprise, des traces peu marquées étant cependant présentes au nord-ouest. Plus au sud, un ensemble de carrières probablement modernes a altéré le toit du calcaire détruisant les potentielles traces d'occupation plus anciennes.

3Le potentiel du site d'Épannes est important, tant du point de vue du mobilier que des structures. Ces dernières se caractérisent par des traces de bâtiments sur poteaux pouvant correspondre à une zone d'habitat et un ensemble de structures complexes liées, entre autres, à l'activité du feu et qui pourraient caractériser un secteur artisanal. On notera aussi, à proximité de cet ensemble, la présence de grandes fosses qui, faute de mobilier, n'ont pu être datées. Enfin, des niveaux de sol ancien contenant de la céramique ont été conservés ponctuellement sous des colluvions.

4La céramique forme un corpus homogène constitué de jattes à col subvertical, de grands vases de stockage à col évasé, d'assiettes et de plats creux parfois pourvus de rebords facettés. Pour les décors, on  notera la présence de groupes de 3 ou 4 lignes incisées horizontales sur l'extérieur des panses de jattes ou à l'intérieur d'assiettes, d'enduction rouge (formes fermées et ouvertes), de lèvres incisées ou digitées, de cordons digités ou de lignes d'incisions obliques décorant des vases de stockage.

5Enfin, le diagnostic a livré également des fragments de lames en silex, un morceau de granit, des éléments de clayonnage et une fusaïole.

6Cette série s'accorde parfaitement avec le contexte de la fin de l'âge du Bronze (final IIIb) et s'apparente à celle exhumée sur le site de référence du Coteau de Montigné à Coulon à 12 km au nord d'Epannes (Fig. n°1 : Mobilier du Bronze final III b ) . L'existence de ces stations montre que les abords du marais, zone de contact entre différents biotopes, était un lieu d'implantation privilégié.

7Un décapage extensif devrait permettre d'établir un plan de masse et de comprendre l'organisation de cette occupation en bordure de marais où les traces d'habitats coexistent avec des activités artisanales.

8VACHER Stéphane

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Mobilier du Bronze final III b

Fig. n°1 : Mobilier du Bronze final III b

Auteur(s) : Coutureau, M.. Crédits : Coutureau, M (2008)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Mobilier du Bronze final III b
Crédits Auteur(s) : Coutureau, M.. Crédits : Coutureau, M (2008)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/644/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 126k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Stéphane Vacher, « Épannes – Les jardins de Ribray », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 22 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/644

Haut de page

Responsable d'opération

Stéphane Vacher

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals