Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201643 – Haute-LoireSaint-Germain-Laprade – Abbaye de...

2016
43 – Haute-Loire

Saint-Germain-Laprade – Abbaye de Doue

Prospection thématique (2016)
Responsable d’opération : Lise Eneau-Brun

Notes de la rédaction

Eneau-Brun L. 2016 : Saint-Germain-Laprade, abbaye de Doue.

Texte intégral

1L’abbaye de Doue se situe entre Saint-Germain-Laprade et Le Puy-en-Velay, dans le département de la Haute-Loire. Elle prend place sur un site de moyenne montagne à environ 775 m d’altitude. L’abbaye a été installée dans un site difficile d’accès, situé en contrebas du fait de la montagne. Le site d’implantation se développe sur une grande longueur, en pente douce d’est en ouest. L’intervention archéologique était motivée, à l’origine, par le projet de restauration et de mise en valeur de l’abbaye. En 2016, les problématiques archéologiques tendent à se détacher de celles de la restauration et portent principalement sur le cloître. L’intervention se divise en deux volets : une étude du bâti et un sondage.

2L’étude du bâti porte sur l’aile est du cloître ainsi que sur la nef. L’intervention a porté sur les caves de l’aile est et du bras sud du transept, ce qui a confirmé les hypothèses de construction formulées en 2015. Ces caves sont construites dans la deuxième moitié du xiie s. pour celle du transept, et dans le courant du xiiis. pour le cloître. Elles montrent qu’un projet d’ensemble était envisagé, puisque, dès l’origine, une circulation entre la cave sous l’aile est et la partie ouest de l’abbaye était prévue. Elle a également permis d’apporter de nouveaux éléments dans la compréhension de l’agencement de l’aile est, notamment au niveau du dortoir à l’étage. Celui-ci se composait d’une grande pièce, dont le mur ouest était percé par de petites baies rectangulaires permettant d’y apporter de la lumière.

3L’étude du bâti s’est aussi intéressée à l’analyse des niveaux de sols dans l’église. L’analyse permet de restituer plusieurs niveaux. Le premier, correspondant à l’état d’origine, se situe dans l’abside, avec le ressaut de fondation. Il en va de même pour la nef, avec un niveau marqué par la différence de mise en œuvre entre les fondations et l’appareillage du mur gouttereau nord. Cependant, le niveau de la croisée et du bras sud du transept n’est pas connu pour la période médiévale. Le niveau du bras nord du transept a, quant à lui, pu être restitué sur la base d’un ressaut de fondation dans le mur est : il se situe légèrement plus bas que celui de l’abside. Il semble évoluer en pente douce vers le bras sud du transept. Partant de cette hypothèse, un seul emmarchement pour pénétrer dans la travée de chœur peut être envisagé.

4Le second volet de cette étude s’est intéressé au cloître et à sa cour actuelle, formée uniquement par les bâtiments, d’éventuelles galeries préexistantes ayant été détruites. La fouille a permis de mettre au jour plusieurs niveaux liés aux modifications structurelles du cloître (démolition et remblaiement), mais aussi des éléments à rattacher à la présence de galerie (mur bahut à proximité du mur gouttereau sud) ou encore des niveaux de circulation (dallage).

5Ainsi, l’intervention a mis au jour d’importants vestiges dans le cloître, qui viennent préciser notamment la chronologie de sa destruction. De plus, la fouille permet d’entrevoir un état avec des galeries, au nord et à l’est, qui correspondrait sans doute avec un état médiéval. De plus, l’étude des vestiges de l’aile est datant cette période montre que l’installation du cloître a été pensée de manière globale. Cependant, sa réalisation a dû être effectuée probablement en plusieurs étapes.

Fig. 1 – Vue de l’abbaye de Doue

Fig. 1 – Vue de l’abbaye de Doue

Cliché : équipe de fouille.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue de l’abbaye de Doue
Crédits Cliché : équipe de fouille.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/65569/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 181k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Lise Eneau-Brun, « Saint-Germain-Laprade – Abbaye de Doue » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 07 février 2021, consulté le 25 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/65569

Haut de page

Responsable d’opération

Lise Eneau-Brun

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search