Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes2016Projets collectifs de rechercheLe Chablais au second âge du Fer ...

2016
Projets collectifs de recherche

Le Chablais au second âge du Fer : la nécropole des Léchères à Chens-sur-Léman

Projet collectif de recherche (2016)
Responsable d’opération : Christophe Landry

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Landry C. 2016 : Projet collectif de recherches 2016, Chens-sur-Léman, Le Chablais au second âge du Fer : la nécropole des Léchères à Chens-sur-Léman, deuxième année, Inrap.

Texte intégral

1Ce projet collectif de recherche vise à étudier un ensemble funéraire de La Tène ancienne et de La Tène moyenne sur la rive méridionale du lac Léman, dans le département de la Haute-Savoie, afin de caractériser les communautés occupant à cette époque les marges nord-orientales du territoire allobroge.

2La principale nécropole étudiée se trouve à Chens-sur-Léman, sur les rives du ruisseau des Léchères, mais d’autres tombes sont recensées sur le territoire de la commune, et sur d’autres sites chablaisiens. Tous ces sites ont été détruits par l’intense activité d’extraction de sables et de graviers qui a accompagné le développement économique du Bas-Chablais jusqu’à nos jours.

3Le site des Léchères nous est connu grâce à l’intérêt que lui ont porté les Genevois à la fin des années 1920, et les érudits et collectionneurs que furent le comte Olivier Costa de Beauregard, membre fondateur de la Société préhistorique française, et Émile Vuarnet, personnalité incontournable de l’Académie chablaisienne. Dans les années 1960 et jusqu’à son décès tragique en 1973 sur un chantier de fouille thononais, c’est J.-C. Périllat, professeur d’histoire-géographie, qui s’attacha à sauver le plus possible d’informations sur ce site, avec l’aide de ses élèves. Sa famille, ainsi que le Groupe de recherches archéologiques de Thonon, association de fouilleurs bénévoles qu’il avait fondée, conservèrent jusqu’à aujourd’hui les mobiliers qu’il avait mis au jour, ainsi que les notes témoignant de la réflexion qu’il avait entreprise. En 2008, l’Inrap mit au jour une nouvelle tombe de guerrier laténien, relançant l’intérêt pour le site, dont l’étude peut enfin reprendre, 42 ans après son interruption forcée.

4La seconde année de travaux a été employée à continuer les recherches documentaires et à mettre en œuvre le traitement primaire de la céramique et des ossements humains. Les efforts de recherche de la collection Costa de Beauregard n’ont pas encore abouti, et le fonds Périllat n’a pas livré de nouveau document intéressant les sites de Chens-sur-Léman. La rédaction des notices biographiques concernant Émile Vuarnet et Jean-Claude Périllat, précurseurs de l’étude du site des Léchères, qu’ils nommaient « Campus », est en cours. Le déménagement du dépôt de fouille du Groupe de recherches archéologiques de Thonon a permis de redécouvrir trois nouveaux objets qu’on croyait perdus : une épée, les restes d’un fourreau, et une pointe de lance. Trente objets provenant de Chens-sur-Léman et de Douvaine, conservés dans les réserves du Musée d’art et d’histoire de Genève, ont pu être examinés, photographiés, dessinés et pesés. Plusieurs documents concernant la découverte et l’achat de ces mobiliers nous ont également été communiqués. Nos travaux au MAHG ont ainsi permis de ré-exhumer plusieurs objets considérés comme perdus par les inventaires savoyards depuis le colloque Afeaf de Chambéry en 1986, et notamment un bracelet mentionné comme serpentiforme depuis sa découverte en 1941 mais qui n’avait jamais été dessiné. Les épées et fourreaux du MAHG ont fait l’objet d’une couverture photographique et de dessins minutieux, et nous attendons d’obtenir les résultats de leurs radiographies. Il faut enfin ajouter qu’un talon de lance non inventorié a pu être identifié.

5À l’issue de cette seconde année du PCR, le corpus compte 107 structures ou ensembles funéraires et 306 objets non céramiques. Une première estimation, avant remontage, permet d’évaluer entre 35 et 50 le nombre de vases en céramique typologiquement complets et prêts à être étudiés. Les ossements d’une trentaine d’inhumations et de sept incinérations identifiées sont prêts à être analysés, tandis qu’une douzaine de sujets ne peuvent être associés à un numéro de tombe.

6La restauration d’un premier lot de 80 objets a été menée à terme par le laboratoire du Cream à Vienne et leur étude pourra commencer prochainement : il s’agit essentiellement d’objets en alliage cuivreux, mais quelques ferreux très bien conservés ont également été traités, ainsi que les mobiliers en verre et en os. La présence d’éléments organiques et de traces de textiles appelle à prévoir un budget d’analyses pour l’année 2018.

7Le PCR se poursuit donc conformément au calendrier établi en accord avec le SRA Auvergne-Rhône-Alpes, le département de la Haute-Savoie, la ville de Thonon-les-Bains et le musée du Chablais. Si l’Inrap intègre le projet en 2017, la publication de ces ensembles funéraires protohistoriques verra le jour dans les temps, et ce riche patrimoine pourra enfin être présenté au public sur les rives du lac Léman.

Fig. 1 – Lettre d’É. Vuarnet au directeur du musée de Genève

Fig. 1 – Lettre d’É. Vuarnet au directeur du musée de Genève

En date du 22 janvier 1928.

Archives du MAHG.

Fig. 2 – Épée, fourreau et pointe de lance retrouvés en 2016 dans le dépôt du Grat

Fig. 2 – Épée, fourreau et pointe de lance retrouvés en 2016 dans le dépôt du Grat

Cliché : C. Landry (Inrap).

Fig. 3 – La phalère 74CHELE-55-217

Fig. 3 – La phalère 74CHELE-55-217

Cliché : Cream, Chalvidal.

Haut de page

Bibliographie

Landry C. 2015 : Projet collectif de recherches 2015, Chens-sur-Léman, Le Chablais au second âge du Fer : la nécropole des Léchères à Chens-sur-Léman, deuxième année, Inrap.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Lettre d’É. Vuarnet au directeur du musée de Genève
Légende En date du 22 janvier 1928.
Crédits Archives du MAHG.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/65735/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 288k
Titre Fig. 2 – Épée, fourreau et pointe de lance retrouvés en 2016 dans le dépôt du Grat
Crédits Cliché : C. Landry (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/65735/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 152k
Titre Fig. 3 – La phalère 74CHELE-55-217
Crédits Cliché : Cream, Chalvidal.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/65735/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 332k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Landry, « Le Chablais au second âge du Fer : la nécropole des Léchères à Chens-sur-Léman » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 21 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/65735

Haut de page

Auteur

Christophe Landry

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Christophe Landry

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search