Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes2016Projets collectifs de rechercheUn monasterium à l’ombre d’un opp...

2016
Projets collectifs de recherche

Un monasterium à l’ombre d’un oppidum : le cas de l’abbaye Saint-Géraud d’Aurillac

Projet collectif de recherche (2016)
Responsable d’opération : Nicolas Clément

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Mosaïques Archéologie

Texte intégral

1Un nouveau regard est porté la genèse du monastère Saint-Géraud d’Aurillac, son développement et ses interactions avec la ville médiévale. Ce programme de recherche permet de faire un bilan sur toute la documentation disponible, mais aussi de produire des métadonnées à travers plusieurs axes de recherche.

2Une première journée d’étude a permis de rassembler des chercheurs de différents horizons. L’objectif était d’avoir un autre regard sur la documentation écrite et graphique médiévale, moderne et contemporaine. C’est à travers l’œil d’un archéologue médiéviste qu’il a été demandé aux chercheurs de reprendre la documentation propre à leur période d’étude. Les résultats ont été très positifs et ont livré des bribes de la topographie monastique. Des informations au sujet des fontaines romanes, de la maison abbatiale ou encore de l’enceinte monastique ont émergé, enrichissant ainsi les données produites par l’archéologie préventive. L’église abbatiale a fait l’objet d’un scanner 3D permettant d’obtenir un document de travail incomparable. Une orthophotographie de la fresque sur l’extrados d’un arc doubleau de la chapelle latérale Saint-Géraud donne aux chercheurs une image inédite, et, là encore, un parfait document de travail pour l’analyse iconographique et stylistique.

3Outre des inventaires plus classiques liés au monastère (chapiteaux et sarcophages monolithes), les recherches se portent aussi sur la ville médiévale d’Aurillac. Plusieurs études du bâti ont ainsi été réalisées, en étroite collaboration avec la municipalité pour des édifices délabrés en vue de démolition ou de transformation importante. Ainsi, le 11 rue des Frères a-t-il été appréhendé avec le soutien de l’université de Clermont-Ferrand. Deux bâtiments du xiiie s., deux rues médiévales, une venelle, un bâtiment du xive s., avec des transformations au xvie s. et au xviie s., ont été identifiés. Mis en parallèle avec l’étude du 16 rue Baldeyrou et avec des éléments architecturaux repérés dans ce secteur, c’est tout un cœur d’îlot médiéval qui est ici appréhendé. Les façades les plus caractéristiques du cœur de ville font l’objet d’un relevé du bâti à partir d’une orthophotographie, à l’image du 25 rue du collège, montrant ainsi l’évolution de l’habitat urbain sur le temps long.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nicolas Clément, « Un monasterium à l’ombre d’un oppidum : le cas de l’abbaye Saint-Géraud d’Aurillac » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 06 juillet 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/65789

Haut de page

Auteur

Nicolas Clément

Mosaïques Archéologie

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Nicolas Clément

Mosaïques Archéologie

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search