Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes200774 – Haute-SavoieFrangy – La Fin de Planaz

2007
74 – Haute-Savoie

Frangy – La Fin de Planaz

2007 – Fouille préventive d'urgence
Responsable d’opération : Joël Serralongue

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 229674

Date de l'opération : 2007 (SU)

1C’est en limite occidentale de la commune, dans une gravière en cours d’exploitation, qu’ont été découvertes par la gendarmerie de Frangy quelques pièces osseuses et une exceptionnelle fibule en métal cuivreux ou en argent datable des années 500 apr. J.-C. (Fig. n°1 : Fibule ansée digitée des années 500 apr. J.-C.). L’absence de tout fragment de dalle, au voisinage du point de découverte, permet de supposer une inhumation en pleine terre.

2Les tranchées de vérification effectuées très largement au sud et à l’est ont été totalement négatives ce qui indiquerait que cette sépulture était isolée ; cette observation va à l’encontre des schémas retenus pour le haut Moyen Âge où les défunts sont rassemblés par centaines dans de vastes aires funéraires. Sans doute faut-il ici louer la chance et l’opiniâtreté du peloton de gendarmerie sans qui cette découverte serait passée inaperçue.

3L’analyse des quelques ossements viendra sans doute confirmer qu’ils appartiennent à un individu de sexe féminin, les fibules de ce type étant, jusqu’à preuve du contraire, exclusivement portées par des femmes.

4Cette fibule est l’une des plus grandes connues de ce type puisqu’elle mesure 13,6 cm x 5,4 cm. Seul le porte-ardillon témoigne de son mode de fixation, l’ardillon ayant disparu.

5Elle est composée d’un disque semicirculaire prolongé à l’origine par cinq digitations constituées par des têtes de monstres – deux d’entre elles sont manquantes – et relié par une anse à une plaque losangique au pied terminé par une protubérance en tête de monstre. Les deux plaques et l’anse sont décorées d’un fin décor ramifié de volutes et d’esses, dont il restera à préciser après restauration s’il a été repris au ciseau après moulage.

6Cet objet, originaire du nord de la France ou de Rhénanie, s’avère d’une grande rareté dans nos régions, alors situées dans l’aire burgonde ; à Poisy, la nécropole de Vernod a livré anciennement une petite fibule de ce type, datée par analogie avec du mobilier trouvé en Rhénanie de la première moitié du VIe s. et à Yverdon-les-Bains, une sépulture féminine de la nécropole du Pré de la Cure recélait une paire de fibules d’un type proche dans lequel les têtes de monstres sont remplacées par des protomes d’oiseaux.

7SERRALONGUE Joël

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Fibule ansée digitée des années 500 apr. J.-C.

Fig. n°1 : Fibule ansée digitée des années 500 apr. J.-C.

Auteur(s) : Serralongue, Joël. Crédits : ADLFI (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Fibule ansée digitée des années 500 apr. J.-C.
Crédits Auteur(s) : Serralongue, Joël. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/6798/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 54k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Joël Serralongue, « Frangy – La Fin de Planaz » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 19 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/6798

Haut de page

Auteur

Joël Serralongue

SDA

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Joël Serralongue

SDA

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search