Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes200773 – SavoieAix-les-Bains – Rue Claude-de-Sey...

2007
73 – Savoie

Aix-les-Bains – Rue Claude-de-Seyssel

2007 – Opération de diagnostic
Responsable d’opération : Jean-Luc Gisclon

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 229506

Date de l'opération : 2007 (EX)

1Cette opération de diagnostic, en bordure de la rue, destinée à tester le potentiel archéologique de ce secteur connu pour avoir livré des tombes de l’Antiquité, s’est avérée décevante en raison de l’absence totale de vestiges funéraires, mais non sans intérêt car elle a permis de découvrir les restes d’un four à chaux antique, témoignant d’une activité artisanale inconnue dans ce secteur (Fig. n°1 : Plan et coupe du four 1 - sondage 1). Seul un four à chaux médiéval daté du Xe s. était connu place M. Mollard, à environ 400 m au sud. Ce four à chaux à foyer enterré est uniquement représenté par son couloir de chauffe, dégagé sur 6,50 m de longueur, auquel fait suite une fosse de rejet. Il est orienté nord–nord-ouest – sud–sud-est avec l’entrée au nord – nord-ouest aménagée avec deux fûts de colonnes antiques disposés à plat et parallèles, les parois parementées avec des blocs de calcaire et de la terre qui délimitent un canal médian rubéfié. Ce type de four, plutôt rare, et la présence d’un tesson de céramique daté des IIe  et IIIe siècles de notre ère, en relation probable avec des couches de remblais datés des IIIe s. au Ve s. à proximité, permettent d’envisager une datation antique qui devra être confirmée par une analyse radiocarbone. La topographie en pente du terrain a toujours été recherchée par les chaufourniers, en situant l’entrée du four en bas de pente, pour faciliter l’approvisionnement en combustible. La proximité de la nécropole et de la ville a pu fournir des matériaux calcaires, par récupération d’éléments inutilisés, non conformes, ou par pillage, les constructions antérieures servant de carrières. Enfin, la proximité même des chantiers de construction a souvent été recherchée par les chaufourniers afin de réduire le transport. La présence d’un four à chaux à cet endroit, en face d’une nécropole (place des Écoles), n’est pas surprenante dans la mesure où l’on se situe en dehors de la ville, ce qui rendrait encore plus crédible l’hypothèse d’une limite nord de la ville antique au niveau de la rivière la Chaudanne, située au sud du site, le centre monumental étant à environ 300 m au sud-est.

2Par ailleurs, au cours des terrassements, a été découvert un dépôt monétaire dont la seule monnaie qui nous soit parvenue est d’Antonin le Pieux.

3GISCLON Jean-Luc

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plan et coupe du four 1 - sondage 1

Fig. n°1 : Plan et coupe du four 1 - sondage 1

Auteur(s) : Fraisse, C. ; Macabéo, G. Crédits : ADLFI (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plan et coupe du four 1 - sondage 1
Crédits Auteur(s) : Fraisse, C. ; Macabéo, G. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/6816/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 66k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Luc Gisclon, « Aix-les-Bains – Rue Claude-de-Seyssel » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 23 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/6816

Haut de page

Auteur

Jean-Luc Gisclon

INRAP

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Luc Gisclon

INRAP

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search