Navigation – Plan du site
2007

Joux - Violay

Les mines de Joux
Responsable(s) des opérations : Gérald Bonnamour
Notice rédigée par : Gérald Bonnamour

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 229395

Date de l'opération : 2007 (PT)

1Les derniers secteurs prospectés et les dernières découvertes réalisées par l’INRAP autour de Joux (Rhône) en témoignent : les mines se présentent comme plusieurs gisements ayant donné lieu à des exploitations de tailles variables marquant parfois très peu le paysage. Il en est probablement de même pour beaucoup de secteurs miniers de la région hormis les importantes exploitations que sont, par exemple, les mines de Pampailly ou de Sain-Bel.

2Entre le XVe s. et le XVIe s., les mines de Joux (Rhône) sont toutefois suffisamment importantes pour qu’on les dote d’un martinet où était produit du plomb, de l’argent et de la litharge. C’est donc une mine autonome, du moins un secteur minier autonome, de l’exploitation du minéral au métal, qui était en activité entre le XIVe s. et le XVIe s.

3Lors des deux dernières campagnes de prospection, les interventions se sont concentrées sur l’un des gisements exploités proche du bourg, au lieu-dit Chez Henry. C’est à cet endroit que des vestiges miniers montrant des techniques d’abattages de la roche en usage au Moyen Âge avant l’utilisation de l’explosif avaient été identifiés. Des relevés des vestiges souterrains et une modélisation numérique de la surface aux niveaux des haldes, ont permis de se rendre compte de l’ampleur des travaux miniers (Fig. n°1 : Topographie et représentation des étapes de percement et modélisation numérique de la halde du "réseau ancien" au lieu-dit chez Henry). Des volumes ont ainsi pu être estimés. Des relevés topographiques des vestiges souterrains ont également été réalisés sur d’autres sites d’extractions autour du bourg. Ils mettent en évidence des vestiges d’extractions des périodes modernes et contemporaines et des indices d’extractions antérieurs à l’usage de l’explosif.

4Les mines du Forez, du Lyonnais et du Beaujolais ont attiré dès le XIVe s. des exploitants puissants. Ils puisèrent dans les mines leur richesse. Le rôle déterminant dans l’exploitation des mines de Hugues Jossard, puissant homme de loi et d’affaire de Lyon au début du XVe s., et de ses descendants, est indéniable. Il apparaît qu’Hugues Jossard fut lui-même un maître mineur reconnu.

5Entre le Lyonnais, le Beaujolais et le Forez, c’est un district minier avec quelques importantes exploitations minières et probablement une multitude de petits filons et lentilles minéralisés qui sont exploités. Les mines exploitées avant le XVIIIe s., ayant laissé des témoins dans le paysage, ont probablement servi d’indices de recherche aux mineurs et investisseurs des XIXe s. et XXe s. Ainsi, outre des reprises d’exploitation pour des métaux comme le plomb, des substances inintéressantes avant le XIXe s. deviennent des ressources exploitables. C’est le cas de la baryte et la fluorine, composants majeurs des filons, qui sont utiles aux nouvelles industries et trouvent des applications médicales dès le XIXe s. Beaucoup d’exploitations antérieures au XIXe s. ont ainsi pu être effacées.

6BONNAMOUR Gérald

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Topographie et représentation des étapes de percement et modélisation numérique de la halde du "réseau ancien" au lieu-dit chez Henry

Fig. n°1 : Topographie et représentation des étapes de percement et modélisation numérique de la halde du "réseau ancien" au lieu-dit chez Henry

Auteur(s) : ArkeMine ; Bonnamour, Gérald ; Bonnamour, R. Crédits : ADLFI (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Topographie et représentation des étapes de percement et modélisation numérique de la halde du "réseau ancien" au lieu-dit chez Henry
Crédits Auteur(s) : ArkeMine ; Bonnamour, Gérald ; Bonnamour, R. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/6845/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 80k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Gérald Bonnamour, « Joux - Violay », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 04 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/6845

Haut de page

Responsable d'opération

Gérald Bonnamour

BEN

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals