Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202063 – Puy-de-DômeLezoux – Allée de la Valeyre, par...

2020
63 – Puy-de-Dôme

Lezoux – Allée de la Valeyre, parcelle G 550

Opération préventive de diagnostic (2020)
Responsable d’opération : Guy Alfonso

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Alfonso G. 2020 : Lezoux (Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes) allée de la Valeyre, parcelle G550, rapport de diagnostic, Clermont-Ferrand, Inrap.

Texte intégral

1Ce diagnostic archéologique est lié au projet de construction d’une maison individuelle dans une parcelle de 2 146 m2 située allée de la Valeyre à Lezoux, à proximité d’un site fouillé en 2018 qui a livré plusieurs fours de potiers dont la période d’activité se situe entre la fin du iie s. et le deuxième quart du iiie s. apr. J.-C., et qui sont aménagés à proximité d’un bâtiment à fondations maçonnées un peu plus ancien (iie s.) (Thierry 2020). Sept tranchées d’une surface totale de 276 m2 (12,84 % de la superficie de la parcelle) ont été réalisées.

2Une occupation gallo-romaine est représentée par un ensemble de structures en creux réparties dans l’ensemble du terrain, plus densément dans sa moitié occidentale (fig. 1) : deux fosses (F3, F4), un trou de poteau (F10), une fondation ou un solin maçonné (F9) et deux grandes excavations (F5, F7) dont la nature reste à préciser (fig. 2). Ces structures s’ouvrent à une profondeur de 0,40 m à 0,80 m sous le sol actuel, en surface du substrat sableux ou des colluvions sablo-limoneuses sus-jacentes qui recèlent ponctuellement des petites pierres de grès et des fragments de terre cuite architecturale et de céramique antiques. Les sols contemporains de cette occupation ont été, au moins en grande partie, érodés.

Fig. 1 – Plan détaillé des sondages avec localisation des logs

Fig. 1 – Plan détaillé des sondages avec localisation des logs

DAO : G. Alfonso, Z. Chabouzy, S. Dohr (Inrap).

Fig. 2 – Coupe de la structure F5, avec la mention du muret F6

Fig. 2 – Coupe de la structure F5, avec la mention du muret F6

DAO : G. Alfonso, Z. Chabouzy, M.-L. Thierry (Inrap).

3Deux creusements (F11, F12) situés dans l’angle nord-ouest de la parcelle (fig. 3), résultant peut-être de l’extraction de sable, datent probablement du bas Moyen Âge (xiiie-xve s.). De la céramique de cette période est également présente dans la couche de colluvions qui scelle ces structures, ainsi que dans le sondage 2, et fait écho à du mobilier similaire retrouvé à quelques dizaines de mètres au sud, lors d’un diagnostic effectué en 2018 (Alfonso 2018).

Fig. 3 – Vue en coupe des structures F11 et F12, vers l’ouest

Fig. 3 – Vue en coupe des structures F11 et F12, vers l’ouest

Cliché : G. Alfonso (Inrap).

4Trois fosses d’extraction de sable localisées dans la partie haute du terrain (F1, F2, F8) ne sont pas précisément datées et pourraient être plus récentes, d’après la présence de deux tessons de céramique glaçurée moderne ou contemporaine.

5Enfin, le niveau d’ouverture et la datation d’un fossé d’orientation nord-nord-ouest – sud-sud-est (F14) dégagé dans le sondage 4 sont indéterminés.

6Concernant l’occupation antique, la présence de bâti est attestée par un solin maçonné et un trou de poteau ainsi que par un muret bâti près du bord occidental du creusement F5 (fig. 2). Cette grande excavation creusée dans le substrat sableux se caractérise également par la nature de son comblement, qui renferme une importante quantité de mobilier en terre cuite gallo-romaine (céramique et terre cuite architecturale), en partie composé de ratés de cuisson de céramique. Ces particularités pourraient suggérer que l’on est en présence d’un aménagement destiné à la cuisson de céramique (aire de chauffe et fours), remblayé après son abandon avec des rebuts de production et d’autres mobiliers, comme cela est fréquemment observé dans ce type de structure. Cela reste cependant une hypothèse puisque l’existence de four n’est pas avérée. On retrouve dans la partie supérieure de l’excavation F7, implantée à une dizaine de mètres au nord-est, un comblement similaire, en partie constitué de ratés de cuisson de céramique mais aucune autre donnée ne permet ici d’avancer d’hypothèse sur la nature de cette structure.

7Le mobilier céramique des structures F5 et F7, ainsi que celui de la fosse F3 qui, lui, n’inclut pas de ratés de cuisson, renvoie, pour l’essentiel, à la première moitié du iie s. apr. J.-C., et leur scellement est intervenu probablement avant les années 180-190 apr. J.-C. L’occupation principale de la parcelle serait ainsi contemporaine de celle du bâtiment maçonné fouillé en 2018, à une soixantaine de mètres au sud-est (Alfonso 2018).

8Les ratés de cuisson concernent des productions de céramique commune et de sigillée. À la fabrication de ce dernier type de vaisselle se rapportent également deux fragments de moule, un support d’enfournement et deux fragments de tubulure de four. Il est intéressant de relever que le corpus des rebuts en céramique commune est identique à celui des rebuts qui comblaient la batterie de fours implantée au sud-ouest du bâtiment sur la fouille déjà évoquée, bien que l’activité de ces fours soit un peu plus tardive (fin du iie s.-début du iiie s. apr. J.-C.).

Fig. 4 – Structure F5, sigillées de l’époque de Trajan et de Hadrien

Fig. 4 – Structure F5, sigillées de l’époque de Trajan et de Hadrien

Clichés : A. Wittmann (Inrap).

Haut de page

Bibliographie

Alfonso G. 2018 : Lezoux (Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes) allée de la Valeyre , lot A, rapport de diagnostic, Clermont-Ferrand, Inrap.

Thierry M.-L. 2020 : Lezoux (Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes) la Valeyre, rapport de fouille, Clermont-Ferrand, Inrap.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan détaillé des sondages avec localisation des logs
Crédits DAO : G. Alfonso, Z. Chabouzy, S. Dohr (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/68463/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 206k
Titre Fig. 2 – Coupe de la structure F5, avec la mention du muret F6
Crédits DAO : G. Alfonso, Z. Chabouzy, M.-L. Thierry (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/68463/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 185k
Titre Fig. 3 – Vue en coupe des structures F11 et F12, vers l’ouest
Crédits Cliché : G. Alfonso (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/68463/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 466k
Titre Fig. 4 – Structure F5, sigillées de l’époque de Trajan et de Hadrien
Crédits Clichés : A. Wittmann (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/68463/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 334k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Guy Alfonso, « Lezoux – Allée de la Valeyre, parcelle G 550 » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 28 mai 2021, consulté le 03 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/68463

Haut de page

Auteur

Guy Alfonso

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Guy Alfonso

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search