Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202063 – Puy-de-DômeMont-Dore – Ensemble thermal

2020
63 – Puy-de-Dôme

Mont-Dore – Ensemble thermal

Prospection thématique (2020)
Responsable d’opération : Élise Nectoux

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Ministère de la Culture

Nectoux É. 2021 : Les vestiges antiques du Mont-Dore, rapport de prospection thématique, Clermont-Ferrand, SRA, 2021, 5 vol.

Texte intégral

1La vallée de la Dordogne au Mont-Dore abritait pendant l’Antiquité un ensemble thermal installé sur des sources chaudes, comportant à la fois des bâtiments thermaux et un temple. C’est un ensemble curatif. Les ruines sont aujourd’hui inaccessibles sous les thermes du xixe s., mais un important corpus lapidaire est conservé. Il s’agit de l’un des plus conséquents du territoire Arverne, après celui du temple de Mercure. Son étude collective, précise et pluridisciplinaire, est une étape vers la publication exhaustive de cette importante collection.

2C’est à la faveur d’une découverte fortuite, réalisée par Bertrand Dousteyssier en 2007, que nous avons rouvert le dossier archéologique du Mont-Dore. Une première synthèse a été publiée en 2016 (Dousteyssier, Nectoux 2016), comportant une proposition de géoréférencement des vestiges antiques relevés au xixe s., une lecture critique des sources documentaires, ainsi qu’une présentation préliminaire du corpus architectural. Il s’agissait alors de poser les bases d’un projet de recherche plus conséquent, qui a démarré en 2020 avec la présente équipe pluridisciplinaire (archéologues, architecte, sculpteur, photogrammètre, géologue).

3Ce programme est lié à d’autres projets en cours, portant notamment sur l’exploitation des roches volcaniques pendant l’Antiquité (exploitation, diffusion), et sur la sculpture antique en roche volcanique dans le Massif central (lionnes fontaines, notamment).

4L’étude du Mont-Dore antique a pour objectifs :

  • Axe 1 : une analyse critique de la documentation ancienne ;

  • Axe 2 : une analyse architecturale des vestiges antiques ;

  • Axe 3 : une analyse des matériaux de construction et de l’économie du chantier ;

  • Axe 4 : une analyse du site dans son ensemble (agglomération, voies d’accès, …).

5L’année 2020 constitue la mise en place du projet, et d’outils indispensables à son bon déroulement. Une numérisation à très haute définition de l’ensemble du corpus lapidaire est en cours, de manière à obtenir une archive précise et exploitable pour l’analyse architecturale. Elle servira également d’iconographie de référence pour les publications. Une plateforme collaborative pour la gestion et le partage des données est en cours de mise en place en collaboration avec l’université Clermont-Auvergne. Pour débuter l’étude géologique visant à la recherche des lieux d’extraction, des carottages systématiques ont été réalisés sur les blocs conservés en extérieur. Les lames minces correspondantes seront préparées en 2021 pour le début de l’analyse.

6Profitant du dynamisme, une première campagne de descriptions détaillées des blocs a été réalisée, mais le confinement national ne nous a pas permis de les achever. Parallèlement à cela, une lecture critique de la documentation ancienne a été commencée, croisant toutes les sources littéraires ou iconographiques recensées depuis quelques années, dans le but d’obtenir un plan solide des vestiges vus au xixe s. En effet, l’analyse architecturale se fondant sur le plan des ruines antiques, il est absolument nécessaire que les doutes liés à l’ancienneté de la source soient levés ou clairement indiqués. Cette étape n’est pas achevée, la réflexion collective est en cours.

Fig. 1 – Exemple de numérisation

Fig. 1 – Exemple de numérisation

Clichés et DAO : J. Boiné.

Fig. 2 – Exemple de numérisation

Fig. 2 – Exemple de numérisation

Clichés et DAO : J. Boiné.

Fig. 3 – Exemple de numérisation

Fig. 3 – Exemple de numérisation

Clichés et DAO : J. Boiné.

Haut de page

Bibliographie

Dousteyssier B., Nectoux É. 2016 : Bâtiments publics monumentaux au fond d’une vallée perdue de l’Auvergne : Le Mont-Dore, Monumental ! La monumentalisation des villes de l’Aquitaine et de l’Hispanie septentrionale durant le Haut-Empire, actes du colloque de Villeneuve-sur-Lot, 10-12 septembre 2015, Aquitania, supplément 37/1, Bordeaux, p. 693-748.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Exemple de numérisation
Crédits Clichés et DAO : J. Boiné.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/68500/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 517k
Titre Fig. 2 – Exemple de numérisation
Crédits Clichés et DAO : J. Boiné.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/68500/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 705k
Titre Fig. 3 – Exemple de numérisation
Crédits Clichés et DAO : J. Boiné.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/68500/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 516k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Élise Nectoux, « Mont-Dore – Ensemble thermal » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 28 mai 2021, consulté le 14 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/68500

Haut de page

Auteur

Élise Nectoux

Drac Auvergne-Rhône-Alpes (service régional de l’archéologie)

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Élise Nectoux

Drac Auvergne-Rhône-Alpes (service régional de l’archéologie)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search