Navigation – Plan du site
2007

Détrier

Les Granges
Responsable(s) des opérations : Emmanuel Ferber
Notice rédigée par : Emmanuel Ferber

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 229331

Date de l'opération : 2007 (EX)

1Un projet de lotissement « Les Grangettes », comportant huit lots, est implanté au lieu-dit « Les Granges » dans une partie de la commune de Détrier connue pour receler un patrimoine archéologique particulièrement dense. Dix sondages ont été réalisés couvrant plus de 5,3 % de la surface du terrain.

2Au moins deux phases d’occupation sont identifiées, sans qu’il ne soit systématiquement possible de les corréler d’un sondage à l’autre. Le mobilier céramique montre ainsi deux ensembles, l’un daté du Ier s., l’autre à cheval sur la fin du IIe s. et le IIIe s.

3La construction d’un long mur de direction est-ouest, recoupé dans trois sondages, semble appartenir à la première phase d’occupation (Ier s.) et marque la limite septentrionale du site. Sa fonction est encore indécise : il pourrait s’agir d’un mur de terrasse ou d’un mur de clôture.

4À cette première phase d’occupation, il faut aussi associer des dépôts de crémations le long du mur. Les deux seuls étudiés contiennent un mobilier relativement luxueux daté du Ier siècle de notre ère.

5Une couche très organique avec un mobilier hétérogène mêlant des éléments des deux périodes proviendrait de l’occupation la plus ancienne (Ier s.) et aurait servi de remblai pour asseoir le sol de la seconde occupation, ce qui expliquerait la présence de mobilier plus récent.

6Dans la partie sud-est du terrain, une première occupation à laquelle appartient une allée dallée, un sol et un mur laisse place après une phase d’incendie à un nouveau bâtiment.

7Dans la seconde phase d’occupation (fin IIe s. - IIIe s.), deux murs de direction nord-sud sont implantés dans la couche organique. Ces longs et larges murs n’ont été observés qu’en fondation et leur fonction reste à préciser. Bien que leur orientation et leur mode de construction les apparentent, l’espace qui les sépare et l’absence d’élément de toiture ou même de sol véritablement construit laisse penser qu’il ne s’agit peut-être pas de murs de bâtiment.

8Une fosse contenant quelques scories suggère l’existence d’une activité artisanale dans les environs.

9Emmanuel FERBER

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Emmanuel Ferber, « Détrier », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 28 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/6858

Haut de page

Responsable d'opération

Emmanuel Ferber

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals