Navigation – Plan du site
2007

Varces – Allières et Risset

Voie de rabattement
Responsable(s) des opérations : Pascale Réthoré
Notice rédigée par : Pascale Réthoré

Entrées d’index

Peuples et cités :

Voconces

Nature des opérations :

Expertise (EX)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 229675

Date de l'opération : 2007 (EX)

1De nombreux sites archéologiques sont recensés sur les communes de Varces-Allières et Risset et Vif. Pour la seule période antique, la carte archéologique des secteurs des plaines de Reymure et du Lavanchon recense neuf sites. Un peuplement assez dense existe donc sur ces secteurs, présidé semble-t-il par une voie reliant Cularo (Grenoble) au territoire des Voconces en passant par le Trièves.

2L’objectif de ce diagnostic était, notamment, de vérifier la présence de cette voie, dont le tracé n’est pas connu dans cette zone de plaine, assiette du projet. Cependant, si cet axe n’a pas été recoupé par les sondages de ce diagnostic, celui-ci a permis de mettre au jour un nouveau site antique daté du IIe s. apr. J.-C. Un angle de mur, bâti de galets liés à la terre, dérasé au niveau de sa fondation a été dégagé. Un seuil et le niveau de sol associé à cette construction ont pu être mis en évidence. Certains murs ont été en partie épierrés. En effet, l’un des murs dont le retour aurait dû être observé dans les coupes d’un des sondages n’a pas été retrouvé. Seul un creusement, pouvant correspondre à la tranchée de spoliation de ce mur, a pu être remarqué. Deux structures linéaires, au tracé différent de celui des murs, ont été mises en évidence à l’est et en périphérie du bâti. Ces axes étaient matérialisés par des alignements de blocs calcaires, des fragments de tegulae et des fragments de grosses jattes de terre cuite. L’un débouchait sur une structure circulaire constituée de galets et de fragments de tegulae. L’ensemble a été interprété, faute de propositions plus satisfaisantes, comme les négatifs de caniveaux avec, pour au moins l’un d’entre eux, un exutoire sous forme de puits perdu.

3Aucun autre site d’occupation n’a pu être mis au jour au cours de cette opération. Les différents niveaux sédimentaires distingués n’ont livré aucun artefact permettant une datation absolue de la sédimentation. Seule la chronologie relative, à laquelle néanmoins le site antique du IIe s. permet de fixer un repère en chronologie absolue, a permis de cerner de façon un peu moins floue l’évolution géomorphologique de ce secteur de plaine. Deux zones de tressage alluvial différentes ont été distinguées dans cette plaine. S’il ne fait pas de doute que le lit ouest appartient à la Gresse et correspond à une période de débordement assez récente (antérieure cependant au XIXe s., période de canalisation du cours actuel du torrent), la zone de tressage alluvial observée à l’est de la plaine pose problème. Si l’on ne peut écarter une période de divagation de ce même torrent de la Gresse, la possibilité d’une phase de débordement du torrent du Drac semble aussi très probable. Le ruisseau a pu s’écarter de son lit principal par la brèche des Brion. Ce phénomène a pu se produire au cours de deux périodes. L’une, postérieure au site antique, peut-être associée au petit âge Glaciaire qui débute au XIVe s. dans les Alpes (Bravard, 1989), l’autre apparaît antérieure à l’installation du site antique et pourrait bien se caler dans le premier âge du Fer, période de dégradation climatique bien connue des géomorphologues. Entre ces deux zones caillouteuses, la zone médiane présente une sédimentation limoneuse caractéristique de phases de débordements assez lents et récurrents dans une large plaine d’inondation. La chronologie relative tend à attribuer ce phénomène à la première moitié de l’Holocène avec un arrêt de la sédimentation centré sur l’optimum climatique Néolithique/Bronze pendant lequel peut se développer un des deux paléosols qui ont servi de repère au cours de cette opération.

4RÉTHORÉ Pascale

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Pascale Réthoré, « Varces – Allières et Risset », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 02 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/6870

Haut de page

Responsable d'opération

Pascale Réthoré

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals