Navigation – Plan du site
2007

Lyon 5e « Lugdunum »

Place François-Bertas
Responsable(s) des opérations : Emmanuel Bernot
Notice rédigée par : Emmanuel Bernot

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 229337

Date de l'opération : 2007 (EV)

1Les fouilles réalisées dans le cadre de l’aménagement des abords de l’église Saint-Georges (construction d’un local de fontainerie) ont permis de mettre au jour quelques rares témoins d’une fréquentation du lieu au cours du IIIe siècle de notre ère.

2L’occupation du site ne se confirme réellement que dix siècles plus tard, à partir du XIIIe s., avec la construction d’un imposant mur orienté nord-est – sud-ouest et d’un second en retour vers la rivière. Leur mise en place s’accompagne d’un remblaiement important afin de se préserver des caprices du cours d’eau. Ces vestiges correspondent à l’une des trois maisons bordant la Saône et figurées sur le plan scénographique de la ville réalisé vers 1550. Ces bâtiments, qui font partie des possessions de l’ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem au moins depuis le milieu du XVe s., abritent la cure de Saint-Georges à la fin de ce même siècle. Durant la totalité du XVIIe s., leur rez-de-chaussée est loué à un teinturier qui y tient sa boutique et son atelier, dont l’un des fours a été découvert (Fig. n°1 : Vestiges d'un four d'atelier de teinturier en fonction au cours du XVII e s. ).

3Au début du XVIIIe s., les bâtiments de la cure sont détruits et, en 1758, une nouvelle maison curiale est édifiée sur ce même emplacement. Ses caves ont été partiellement mises au jour. Elles se composent d’un escalier débouchant du rez-de-chaussée depuis l’ouest et aboutissant à un large couloir orienté nord-est – sud-ouest. Ce couloir dessert, au nord, une vaste cave dont seule une petite partie est située dans l’emprise de la fouille. Cet espace a été partiellement fouillé à l’occasion d’un sondage réalisé en 1998. Au sud du couloir, se trouve une cave similaire, dont l’angle nord-ouest a également été mis au jour dans un autre sondage réalisé en 2006. Au XIXe s., une citerne y est aménagée ; elle est alimentée par une canalisation destinée à récupérer les eaux pluviales depuis la toiture. Enfin, depuis le couloir, deux portes donnent accès à des caves situées hors emprise, sous la partie orientale de la maison. Tous les sols de ces caves ont été abaissés au cours du XIXe s., supprimant ainsi tous les niveaux d’occupation antérieurs liés à la maison curiale.

4BERNOT Emmanuel

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Vestiges d'un four d'atelier de teinturier en fonction au cours du XVII e s.

Fig. n°1 : Vestiges d'un four d'atelier de teinturier en fonction au cours du XVII       e s.

Auteur(s) : Bernot, Emmanuel. Crédits : ADLFI (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Vestiges d'un four d'atelier de teinturier en fonction au cours du XVII e s.
Crédits Auteur(s) : Bernot, Emmanuel. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/6885/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 198k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Emmanuel Bernot, « Lyon 5e « Lugdunum » », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 17 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/6885

Haut de page

Responsable d'opération

Emmanuel Bernot

COL

Articles du même responsable de fouilles

  • Lyon [Texte intégral]
    1 rue de l'Antiquaille, ancien hôpital de l'Antiquaille
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Rhône-Alpes
  • Lyon [Texte intégral]
    Réseau souterain des "arrêtes de poisson"
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Rhône-Alpes
  • Lyon 5e « Lugdunum » [Texte intégral]
    Ancien hôpital de l’Antiquaille
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Rhône-Alpes
Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals