Navigation – Plan du site
2007

Les sites fortifiés de hauteur de l’âge du Fer dans les Alpes du Nord

Drôme, Isère, Haute-Savoie
Responsable(s) des opérations : Loïc Serrières
Notice rédigée par : Loïc Serrières

Entrées d’index

Chronologique :

âge du Fer

Nature des opérations :

Prospection thématique (PRT)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 229403

Date de l'opération : 2007 (PT)

1Cette prospection thématique est à mettre en lien avec une thèse sur l’habitat de l’âge du Fer dans les Alpes du nord dirigée par Colette Annequin (Grenoble 2) et Dominique Garcia (Aix‑Marseille 1). Le point focal choisi fut l’habitat fortifié de hauteur, généralement appelé, mais à tort, oppidum en raison des possibilités de repérages et d’une littérature encline, depuis le XIXe s., à en beaucoup trouver. Nombre de sites des départements alpins passent pour posséder une fortification protohistorique. L’enjeu était donc avant tout une vérification. Du point de vue de la méthodologie, deux aspects se distinguent assez nettement : l’identification de structures sur le terrain dans un premier lieu et, bien évidemment, le retour au matériel (quand il existe) pour proposer ou discuter les datations dans un autre temps. Ce travail de terrain marque avant tout une deuxième étape, succédant nécessairement à l’étude bibliographique. Une quarantaine de sites a ainsi pu être étudiée.

2Les données réunies ont imposé une grosse remise en question. Seuls deux sites possèdent en l’état une fortification de l’âge du Fer, Plan-en-Isère et Le Pègue en Drôme. Reste une douzaine de sites susceptibles d’avoir été fortifiés durant la Protohistoire, le Camp de Larina en tête. On ne peut qu’espérer une évolution de ce total. Une vingtaine de sites possède, en revanche, une ou plusieurs structures historiques, médiévale(s) le plus souvent. Si la prospection fut alors l’occasion de mettre surtout en valeur cette dernière occupation, l’enquête globale a permis de mieux comprendre l’évolution de certains sites. Le matériel inédit de Montmirail, sur les communes de Vesc et de Dieulefit, livre une séquence longue, de l’âge du Bronze ancien au Moyen Âge. Parfait lieu de vigie mais terrain mal commode, son occupation à toutes les périodes n’est pas sans poser question. L’étude du matériel céramique indique en tout cas une occupation du Ier âge du Fer  (Fig. n°1 : Choix de décors du I er âge du Fer ), représentée notamment par de très beaux décors.

3Fortifiés ou non, les sites de hauteur fréquentés et/ou occupés à l’âge du Fer ne sont pas harmonieusement répartis sur les trois départements 64 % des sites sont en Drôme. Le constat peut aller plus loin : 59 % des sites figurent au sud de la rivière Drôme. C’est même le cas de 70 % des sites susceptibles d’avoir été fortifiés à l’âge du Fer. Quelle position adopter pour bien l’expliquer ? Doit-on évoquer les facilités de prospection ou l’historiographie qui jouerait alors tant sur la quantité que sur la qualité de l’information ? Chaque facteur mérite d’être mentionné mais la tentation est grande de donner à l’inventaire un sens historique. Les différences statistiques mises en avant renvoient volontiers à des distinctions que l’étude de la civilisation matérielle laisse percevoir. Le territoire étudié fait figure de zone tampon entre différentes sphères culturelles influences suisses dans le matériel métallique de Haute-Savoie, grecques au Pègue, des décors du Midi sur la céramique de Sainte-Luce. Entre Valence et Montélimar, la civilisation matérielle change avec au nord un alignement global au monde hallstattien puis laténien et, au sud, une appartenance au Midi méditerranéen. Ce dernier est caractérisé, du VIe s. au IIe s., par un assez grand nombre de sites fortifiés de hauteur. L’habitat de hauteur a suivi dans le monde continental une toute autre évolution avec, en particulier, le développement des oppida dans le dernier quart du IIe siècle avant notre ère. C’est, dans les territoires actuels de la Drôme, de l’Isère et de la Haute-Savoie, le temps de la conquête romaine.

4SERRIÈRES Loïc

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Choix de décors du I er âge du Fer

Fig. n°1 : Choix de décors du I       er âge du Fer

Auteur(s) : Serrières, Loïc. Crédits : ADLFI (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Choix de décors du I er âge du Fer
Crédits Auteur(s) : Serrières, Loïc. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/6945/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 105k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Loïc Serrières, « Les sites fortifiés de hauteur de l’âge du Fer dans les Alpes du Nord », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/6945

Haut de page

Responsable d'opération

Loïc Serrières

BEN

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals