Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202026 – DrômeSaint-Uze – Le Village

2020
26 – Drôme

Saint-Uze – Le Village

Opération préventive de diagnostic (2020)
Responsable d’opération : Pascale Conjard-Réthoré

Entrées d’index

Année de l'opération :

2020

Numéro d’opération :

2213785

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Conjard-Réthoré P. 2020 : Saint-Uze (Drôme, Auvergne-Rhône-Alpes) le village, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Le projet se situe sur le coteau au nord-ouest du village, à l’interface entre le socle molassique d’une colline et la terrasse fluviale de la Galaure. La vallée de la Galaure représente un axe de pénétration dans cette zone collinaire, le long duquel des occupations anciennes ponctuelles et variées ont été recensées. Parmi celles-ci, les occupations antiques et médiévales peuvent être à l’origine des actuels hameaux ou villages qui jalonnent la vallée. À Saint-Uze plus particulièrement, la carte archéologique fait état de la découverte autour du presbytère, de sépultures identifiées comme gallo-romaines par l’abbé Jassoud en 1886 (Conjard Réthoré 2010, p. 331). La paroisse et l’église Saint-Eustache sont mentionnées par des textes dès le xive s. En outre, au nord du village, au lieu-dit les Bertheux (Bert ?), un vase contenant 180 à 200 statères d’or arvernes a été mis au jour vers 1932-1933.

2Mais Saint-Uze est plus particulièrement connu pour sa station chasséenne fouillée par A. Beeching et J. Brochier dans les années 1980. Ce site est implanté sur le plateau granitique situé au nord-ouest du village. De fait, le village a donné son nom à un type de céramique chasséenne. Non loin de cette station préhistorique, un site du Bronze final a été identifié par P. Valette à proximité de la chapelle de Saint-Euphémie. L’érudit mentionne aussi la présence d’un point de découverte de céramique de l’âge du Fer, ainsi qu’une zone de nécropole du Bas-Empire ou du haut Moyen Âge, au nord de la chapelle. Enfin, il a identifié une zone d’habitat de faible superficie, sur le plateau et sur les deuxième et troisième terrasses de culture à l’est de la chapelle. Ce site est matérialisé par des tegulae et de la céramique.

3Cette commune est donc riche d’indices d’occupation de toute période. Cependant, la parcelle sondée a livré peu de traces d’occupation humaine. L’analyse géomorphologique a permis de vérifier un phénomène de fort colluvionnement du coteau ayant engendré un important recouvrement sédimentaire en bas de pente, à l’emplacement de l’actuel cœur de village. Cette sédimentation a pu recouvrir une occupation ancienne du site.

Haut de page

Bibliographie

Conjard-Réthoré P. 2010 : Saint-Uze, in Planchon J., Conjard-Réthoré P., Bois M., Carte archéologique de la Drôme, Paris, Les Belles Lettres, p. 331.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pascale Conjard-Réthoré, « Saint-Uze – Le Village » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 31 mai 2021, consulté le 24 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/70608

Haut de page

Auteur

Pascale Conjard-Réthoré

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Pascale Conjard-Réthoré

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search