Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202026 – DrômeSuze-la-Rousse – La Garenne et le...

2020
26 – Drôme

Suze-la-Rousse – La Garenne et les abords du château

Prospection thématique (2020)
Responsable d’opération : Guillaume Roquefort

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Patrimonae

Roquefort G. 2021 : Étude préalable La Garenne de Suze-la-Rousse et les abords du château, rapport d’opération programmée, opération 2020, Patrimoniae.

Texte intégral

1Suze-la-Rousse est située à 8 km au sud de Bollène et 39 km au nord de Montélimar. Le plateau rocheux de la Garenne se caractérise par sa vaste étendue boisée de plus de 23 ha (chêne vert, chêne blanc, buis, pin). Sous l’Ancien Régime, les Garennes étaient des réserves de gibier où s’appliquait le droit seigneurial. Cet espace comprend un Jeu de Paume dont il a été démontré qu’il constituait le plus ancien bâtiment de jeu de balle et l’espace de pratique le mieux conservé de France, ainsi qu’un pigeonnier, une « glacière » et une chapelle Saint-Michel qui constituent de nombreux points d’intérêt pour les visiteurs. L’ensemble architectural (château, Jeu de Paume) et l’environnement (pigeonnier, chapelle Saint-Michel, oratoire, carrière d’exploitation) du site offrent un paysage dense et complexe procédant d’une formation multiséculaire.

2Depuis 2015, Patrimoniae et Chronoterre (G. Roquefort, responsable d’opération des deux structures) associés à des universitaires (faculté des sciences du sport, université Toulouse 3 Paul-Sabatier - Framespa UMR 5136, université Toulouse 2 Jean-Jaurès), de professionnels de différents horizons (botaniste, géologue, géomètre, architecte…) ont mené plusieurs investigations sur le Jeu de Paume et sur la Garenne.

3L’intervention portant sur le site de Suze-la-Rousse en octobre 2020 s’inscrit dans la continuité des précédentes opérations archéologiques (2015-2016, 2017, 2018, 2019), consacrées, pour la plupart, à l’étude du Jeu de Paume.

4En 2019, une première intervention avait permis de réaliser un pré-recensement des gisements archéologiques. L’opération de 2020 avait pour objectif d’en préciser la nature et l’emprise grâce à l’utilisation d’un Lidar (méthode de télédétection et de télémétrie) (fig. 1).

Fig. 1 – Détails relevés par le LiDAR

Fig. 1 – Détails relevés par le LiDAR

Global Geomatic France.

5Les résultats révélés par cet équipement se sont avérés particulièrement surprenants, tant par la précision des positions que par le nombre des témoins archéologiques. Nous avons ainsi pu dénombrer plusieurs types de vestiges cohérents appartenant à plusieurs horizons chronologiques, s’étalant de la Protohistoire à la période moderne (fig. 2) : la présence d’un parcellaire et d’un réseau viaire denses et diversifiés de « jardins », l’emprise (exacte) de la « carrière » sud se développant d’est en ouest (secteur pigeonnier) (fig. 3), mais également celle du fossé du château, l’emprise de l’éperon barré à l’ouest du site, au niveau de l’actuelle chapelle Saint-Michel, la présence d’un canal (xixe s. ?) longeant la clôture ouest et demeurant inachevé, ou du moins obstrué à son extrémité sud, la présence d’une « structure » de plan carré longeant la voie principale reliant la chapelle Saint-Michel au château.

Fig. 2 – Interprétation des indices relevés au LiDAR

Fig. 2 – Interprétation des indices relevés au LiDAR

Global Geomatic France et équipe de fouille.

Fig. 3 – Localisation des zones d’extraction

Fig. 3 – Localisation des zones d’extraction

Global Geomatic France et équipe de fouille.

6Enfin, à l’extrémité sud-est, plusieurs terrasses de jardins potagers ont pu être observées. Elles donneront lieu sans doute en 2021 à l’ouverture d’un sondage afin de préciser l’évolution occupationnelle du secteur.

Haut de page

Bibliographie

Roquefort G. 2016 : Suze-la-Rousse, lieu-dit La Garenne, sondages avec relevés de bâti, Chronoterre, 2 vol.

Roquefort G. 2018a : Jeu de Paume de Suze-la-Rousse, renaissance d’un Jeu De Paume, du chantier de fouilles archéologiques à la mise en valeur d’un site emblématique, projet du GIS Jeu et Sociétés (2016-2017), janvier 2018.

Roquefort G. 2018b : Jeu de Paume de Suze-la-Rousse, renaissance d’un Jeu De Paume, projet du GIS Jeu et Sociétés (2017-2018), étape 2, octobre 2018.

Roquefort G. 2019 : Étude préalable historique, archéologique, botanique : la Garenne de Suze-la-Rousse, projet du Gis « Jeu et sociétés » (2018-2019).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Détails relevés par le LiDAR
Crédits Global Geomatic France.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/70624/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,8M
Titre Fig. 2 – Interprétation des indices relevés au LiDAR
Crédits Global Geomatic France et équipe de fouille.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/70624/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 354k
Titre Fig. 3 – Localisation des zones d’extraction
Crédits Global Geomatic France et équipe de fouille.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/70624/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 689k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Guillaume Roquefort, « Suze-la-Rousse – La Garenne et les abords du château » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 31 mai 2021, consulté le 20 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/70624

Haut de page

Auteur

Guillaume Roquefort

Patrimonae

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Guillaume Roquefort

Patrimonae

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search