Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes200701 – AinGrièges, Cormoranche-sur-Saône – ...

2007
01 – Ain

Grièges, Cormoranche-sur-Saône – Les Grandes Raies

2007 – Opération préventive de diagnostic
Responsable d’opération : Christine Vermeulen

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 229467

Date de l'opération : 2007 (EX)

1La création d’une zone de compensation des volumes de crues, liée à la réalisation du contournement sud de Mâcon (autoroute A 406), concerne une surface de 17 ha situés sur une terrasse de la rive gauche de la plaine de la Saône, vers 175 m d’altitude. Le diagnostic réalisé durant l’été 2007 a permis d’identifier une dizaine de structures de combustion protohistoriques, et de relever parmi les 284 sondages, des mobiliers préhistorique, protohistorique, antique et médiéval, ainsi que des fossés modernes dont la plupart se superposent au parcellaire actuel.

2Parmi les dix fosses de combustion mises au jour à l’est de l’emprise, neuf sont alignées sur un axe nord-ouest–sud-est, la dixième étant légèrement décalée vers le sud-ouest. Leur niveau d’apparition varie entre 0,60 m et 0,80 m sous le sol de circulation actuel, et elles présentent toutes la forme d’un rectangle plus ou moins régulier, à angles arrondis, avec une longueur comprise entre 1,70 m et 2 m et une largeur entre 1 m et 1,60 m ; quatre sont orientées nord-ouest–sud-est, et cinq nord-est–sud-ouest. Une seule a fait l’objet d’une fouille partielle, et les observations de surface recueillies sur les autres montrent qu’elles sont toutes caractérisées par des traces de rubéfaction très altérées en bordure du creusement, et par la présence en surface de galets calibrés (inférieurs à 0,15 m) avec parfois des traces de chauffe, disposés le plus souvent en bordure de la fosse ; on note la présence en surface de poches charbonneuses également localisées sur les bords. La moitié de fosse fouillée (F17) présente un profil à bords verticaux et à fond plat, profond de 0,34 m, avec des parois irrégulièrement rubéfiées et le fond induré, mais non rougi par l’action du feu. Le comblement montre une phase d’utilisation avec un niveau inférieur limono-sableux à gros morceaux de charbon de bois, recouvert partiellement d’un niveau de galets quasi tous chauffés (rougis et/ou fragmentés) ; un niveau moyen de limon sableux contenant des fragments de paroi et de nombreux nodules de terre rubéfiée correspondant à l’abandon ; puis un niveau supérieur de colmatage, sableux brun à gris très oxydé (concrétions ferro-manganèse), comparable au sédiment environnant. C’est ce dernier niveau qui a livré, dans cinq fosses, des tessons de céramique de petite taille, dont un fragment de bord d’une coupe à bord déversé, qui permet de rattacher, provisoirement, cette batterie de fours à l’âge du Bronze final.

3Sur le reste de l’emprise, l’ensemble du mobilier, préhistorique, protohistorique, antique et médiéval a été recueilli dans une couche épaisse de 0,20 m à 0,60 m, caractérisée par des sables lités qui correspondent à un exhaussement alluvial (courant de débordement de la Saône) : céramique, silex, un biseau de hache ou d’herminette, un anneau en pierre, un fragment de meule en granit, des clous et une scorie sont répartis dans 100 sondages.

4VERMEULEN Christine

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christine Vermeulen, « Grièges, Cormoranche-sur-Saône – Les Grandes Raies » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 17 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7092

Haut de page

Auteur

Christine Vermeulen

INRAP

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Christine Vermeulen

INRAP

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search