Navigation – Plan du site
2007

Analyse spatiale du peuplement de la périphérie du site de Tintignac

Responsable(s) des opérations : Pierre Nouvel et Fabien Loubignac
Notice rédigée par : Fabien Loubignac et Pierre Nouvel

Entrées d’index

Nature des opérations :

Prospection (PR)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 2772

Date de l'opération : 2007 (PR)
Inventeur(s) : Loubignac Fabien (BEN)

1Dans le cadre d’un programme européen Leader+, une analyse spatiale du peuplement de la périphérie des sites de Tintignac (Naves, Corrèze) et du Mont- Beuvray (Glux-en-Glenne, Nièvre) a été mise en place en 2007. Ce programme, sous la direction de Jean-Paul Guillaumet, Pierre Nouvel et Christophe Petit, visait à comparer l’environnement archéologique de ces deux sites d’exception présentant chacun des similitudes. La période d’étude choisie s’étendant du début du dernier millénaire avant notre ère à l’époque carolingienne devait englober les périodes d’occupation des deux sites au centre des zones d’étude. Pour celles-ci, ce sont dix communes qui ont été retenues et qui ont fait l’objet de recherches bibliographiques, d’enquêtes orales, de prospections pédestres mais aussi aériennes, d’études paléoenvironnementales et d’une prospection Lidar.

2Pour la partie corrézienne, les données bibliographiques concernant les sites connus ont été compilées par Delphine Minni et un premier inventaire archéologique pour chacune des communes a ainsi pu être dressé. À ce catalogue, ont été rajoutées toutes les informations issues des recherches menées ces dernières années sur ce même secteur par les archéologues et les différents prospecteurs corréziens. Conjointement et débuté dès 2005, la réalisation d’un mémoire de master sur l’occupation autour du site de Tintignac de la fin de la Protohistoire à la fin de l’Antiquité, a permis d’enrichir par des prospections récentes l’inventaire. Ainsi, le travail de compilation des données de terrain, des enquêtes orales et la mise en forme cartographique de toutes les données rassemblées de la zone d’étude a été confiée à Fabien Loubignac. En outre, des études paléoenvironnementales ont été réalisées avec la collaboration de Christophe Petit et des carottages ont été prélevés dans plusieurs tourbières aux alentours de la commune de Gimel-les-Cascades. Enfin, une importante campagne de prospection aérienne et Lidar a été menée sur une zone de 20 km2. Ce moyen de recherche vise à faire un relevé très détaillé du microrelief et l’utilisation du système est encore expérimentale dans le domaine de l’archéologie. Cependant, la microtopographie peut nous renseigner sur des sites parfois invisibles lors de prospections pédestres. Le relevé Lidar effectué autour du site de Tintignac est toujours en étude.

3Les premières interprétations issues de la compilation des données anciennes et récentes sont en cours, mais plusieurs objectifs ont pu être atteints dans le cadre du programme. Ainsi, la réalisation de posters signalant le patrimoine archéologique de chaque commune permettra de diffuser et de restituer une partie des connaissances au public intéressé.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Fabien Loubignac et Pierre Nouvel, « Analyse spatiale du peuplement de la périphérie du site de Tintignac », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Limousin, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 05 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7297

Haut de page

Responsables d'opération

Fabien Loubignac

BEN

Articles du même responsable de fouilles

Pierre Nouvel

Université de Franche-Comté

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals