Navigation – Plan du site
2007

Fontenai-sur-Orne et Sarceaux – ZAC Actival d’Orne

Responsable(s) des opérations : Agnès Hérard
Notice rédigée par : Agnès Hérard

Texte intégral

Date de l'opération : 2007 (EX)
Inventeur(s) : Hérard Agnès (INRAP)

1La société SHEMA ayant reçu l’autorisation de construire une zone d’activités commerciales sur les parcelles B 16 à B 20 et ZB 6 de la commune de Fontenai-sur-Orne, ainsi que sur les parcelles AA 20, 21, 22, 34, 35 et 36 de la commune de Sarceaux, une opération de diagnostic archéologique a été confiée à l’INRAP en préalable à la réalisation de ce projet.

2Ce dernier concerne une surface de 327 676 m 2située au nord-est de la commune de Fontenai-sur-Orne et au nord-ouest de celle de Sarceaux. Cette superficie a été amputée de 50 670 m 2situés au sud-ouest et à l’ouest de l’emprise, ces terrains ayant déjà fait l’objet d’un diagnostic archéologique lors des opérations destinées à l’exploration du tracé de l’autoroute A 88.

3Suite à des problèmes fonciers, nous n’avons pu pénétrer dans la parcelle AA 36 de la commune de Sarceaux. L’aménageur n’ayant pas acquis les terrains au jour de clôture de l’opération, le diagnostic n’a pu être effectué dans cette parcelle.

4Au terme de cette opération de diagnostic et de l’étude de ses données, il apparaît que plusieurs sites sont présents sur l’emprise de ce projet de construction.

5Un chemin moderne, voire contemporain, a été décelé dans la partie ouest de l’emprise. Son tracé est-ouest suit l’orientation d’une limite parcellaire moderne matérialisée par une haie détruite très récemment.

6Au nord de l’emprise, dans une position centrale, un chemin a été trouvé, probablement ancien, suivant un tracé grossièrement nord-sud. Son tracé se perd vers le sud en raison de l’érosion des sols due aux cultures sur un terrain en pente.

7Deux sites découverts lors du diagnostic effectué sur le tracé de l’autoroute A 88 ont été complétés lors de cette opération.

8Le premier est un enclos de La Tène finale d’environ 16 200 m 2, situé au sud de l’emprise de la ZAC. Le flanc ouest de cet enclos apparaissait alors sous la forme d’un large fossé continu. Le flanc sud, entièrement situé dans la parcelle B 17, ne présente pas le même aspect sur toute sa longueur. En effet, s’il est légitime de penser que l’angle se présente comme la continuité de ce qui a été découvert en 2004, il s’interrompt pour reprendre avec une « gélule » puis avec un fossé de très petite ampleur qui lui-même s’interrompt. Ainsi, soit l’enclos n’a pas eu de fermeture sur le flanc nord, soit celle-ci ne s’est pas matérialisée par des substructions.

9Le second est un habitat médiéval  (Fig. n°1 : Plan du site médiéval)d'environ 50 400 m 2pour la totalité de la partie connue, situé au nord-ouest de l’emprise de la ZAC. Ce site semble se densifier côté ZAC, avec un système d’enclos accolés contenant chacun nombre de trous de poteau et de fosses. Il est implanté sur une légère hauteur dominant La Baize, et se prolonge vers le nord. Cet ensemble fossoyé peut être attribué aux XI e siècle et XII e siècle de notre ère.

10Un habitat protohistorique (Fig. n°2 : Plan de l’habitat protohistorique), probablement de La Tène, situé dans la partie ouest de l’emprise, se caractérise par sa petite taille et l’absence d’enclos autour de ses installations. En effet, il s’inscrit dans une zone ovalaire ne dépassant pas 1 000 m 2. En revanche, un grand nombre de trous de poteau a été relevé, ainsi que des fosses et un petit fossé subcirculaire.

11La découverte majeure de ce diagnostic consiste en la présence d’une nécropole protohistorique  (Fig. n°3 : Nécropole protohistorique à inhumations)à inhumations située à l’angle de la route nationale et du chemin allant au hameau et marquant la limite de commune. Elle représente une superficie d’environ 3 000 m 2et elle est amputée au nord par des carrières modernes. Aucun fossé d’enclos de délimitation du site, ni aucun monument en relation avec les inhumations, n’ont été relevés. Les seules structures découvertes sont des sépultures, associées, pour certaines, à un trou de poteau. Il semble, au regard de la répartition dans les tranchées, qu’elles soient organisées par îlots. Il est possible que cette nécropole s’étende au-delà de la route nationale et sans doute a-t-elle été détruite lors de la construction du parking et des entrepôts déjà en place.

12Seules deux sépultures ont été fouillées dans le cadre de cette opération, révélant des squelettes relativement bien conservés, tous dotés de parures de bronze, de fer ou d’ambre, pouvant être attribuées à la fin du VI e siècle avant notre ère.

13Les deux habitats de La Tène et la nécropole du premier âge du Fer semblent pouvoir apporter des indications importantes sur l’organisation de la vie dans l’Orne à l’époque. En effet, la Protohistoire y est encore mal cernée et, ces installations présentent un caractère différent de ce qui se trouve habituellement dans la région, notamment dans la plaine de Caen.

14HÉRARD Agnès

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plan du site médiéval

Fig. n°1 : Plan du site médiéval

Auteur(s) : Hérard, Agnès (INRAP). Crédits : Hérard, Agnès (2007)

Fig. n°2 : Plan de l’habitat protohistorique

Fig. n°2 : Plan de l’habitat protohistorique

Auteur(s) : Hérard, Agnès (INRAP). Crédits : Hérard, Agnès (2007)

Fig. n°3 : Nécropole protohistorique à inhumations

Fig. n°3 : Nécropole protohistorique à inhumations

Auteur(s) : Hérard, Agnès (INRAP). Crédits : Hérard, Agnès (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plan du site médiéval
Crédits Auteur(s) : Hérard, Agnès (INRAP). Crédits : Hérard, Agnès (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/7390/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 155k
Titre Fig. n°2 : Plan de l’habitat protohistorique
Crédits Auteur(s) : Hérard, Agnès (INRAP). Crédits : Hérard, Agnès (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/7390/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 65k
Titre Fig. n°3 : Nécropole protohistorique à inhumations
Crédits Auteur(s) : Hérard, Agnès (INRAP). Crédits : Hérard, Agnès (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/7390/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 90k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Agnès Hérard, « Fontenai-sur-Orne et Sarceaux – ZAC Actival d’Orne », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 05 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7390

Haut de page

Responsable d'opération

Agnès Hérard

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals