Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNormandie201850 – MancheBrécey – Le Vieux Bourg

2018
50 – Manche

Brécey – Le Vieux Bourg

Opération préventive de diagnostic (2018)
Responsable d’opération : Ludovic Le Gaillard

Entrées d’index

Année de l'opération :

2018

Numéro d’opération :

164071

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Le diagnostic archéologique conduit à Brécey, au Vieux Bourg, concerne un pré de 5 640 m2, constitué de plants jusqu’au milieu du xxe s. Il en garde quelques pommiers, ainsi qu’un fenil en bois et en terre, dont le pignon en pierre est le vestige d’une habitation détruite au milieu des années 1980. Une seconde habitation détruite au début des années 2000 s’y voyait également.

2Un long terrassement préparatoire à une viabilisation qui n’a pas été finalisée coupe toute la partie médiane de cette emprise, sur une surface de quelque 1 800 m2. Entre ces obstacles, les tranchées ont fait ressortir les vestiges de deux ou, sans doute, trois bâtiments en pierre, et peut-être d’un quatrième, en bois et en terre. L’ensemble peut être daté des périodes moderne et contemporaine.

3Deux unités peuvent être définies. La première au sud-ouest du pré se resserre dans l’angle, et sur une superficie de 900 m2. Elle compte un bâtiment en pierre, auquel doit être ajoutée l’habitation détruite au début des années 2000. Elle compte aussi une fosse quadrangulaire associée à une maçonnerie très dégradée, qui semblent subsister d’un troisième bâtiment en pierre. Enfin elle compte une fosse quadrangulaire livrant des tuiles modernes, caractérisée par de grandes dimensions et un placage d’argile, où l’on peut voir les vestiges d’une cave en bois et en terre. Toutes ces constructions s’assembleraient en deux longs bâtiments, parallèles à l’actuelle Voie communale no 11.

4Trois des quatre constructions n’apparaissent pas sur le plan cadastral de 1825. Seule l’habitation y figure et subsistera jusqu’au début des années 2000 en s’agrandissant d’un nouveau corps, et en se développant en un long bâtiment, perpendiculaire à la rue. On peut dès lors supposer que l’ensemble décrit l’évolution d’une unité d’habitation, peut-être aussi d’exploitation agricole, au cours des périodes moderne et contemporaine.

5La seconde unité au nord-est du pré se détache de toute limite. Elle couvre une superficie d’environ 400 m2. Elle compte un bâtiment en pierre, duquel se démarque le fenil en bois et en terre subsistant seul après le milieu des années 1980. Elle pourrait compter un bâtiment antérieur, en bois peut-être, qui ne ressort pas du diagnostic mais qui figurerait sur le plan de 1825. Une fosse riche en charbons de bois et nodules d’argile cuite, puis un empierrement riche en mobiliers contemporains, se trouvent au-devant de la construction. Celle-ci aurait deux états, et ne se constituerait en un long bâtiment d’habitation et d’exploitation qu’au cours de la période contemporaine.

6À côté de ces deux unités d’habitation ont été reconnus une probable carrière, fortement marquée dans la topographie actuelle, et trois limites agraires. Marquées par des fossés larges de 1 m et profonds d’autant, ces limites sont associées à des tuiles modernes. Elles n’apparaissent toutefois pas sur le plan de 1825, ce qui suppose une restructuration forte du paysage au cours de la période moderne et, au plus tard, vers la fin du xviiie ou le début du xixe s. Ce ne serait qu’à l’issue de cette restructuration qu’aurait été constitué le plant des xixe et xxe s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ludovic Le Gaillard, « Brécey – Le Vieux Bourg » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Normandie, mis en ligne le 04 juin 2021, consulté le 25 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/75463

Haut de page

Auteur

Ludovic Le Gaillard

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Ludovic Le Gaillard

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search