Navigation – Plan du site
2007

Marais de la Dives et Marais du Cotentin et du Bessin

Responsable(s) des opérations : Guillaume Hulin
Notice rédigée par : Guillaume Hulin et Stéphanie Normant

Texte intégral

Date de l'opération : 2007 (PA)

1La prospection aérienne 2007 menée sur les deux plus importants marais bas-normands s’inscrit dans la continuité de l’opération engagée en 2006. Avec un total de sept vols, une couverture globale de l’ensemble des zones d’étude a été réalisée avec une densification sur les marais du Bessin. Les vols ont été volontairement étalés tout au long de l’année afin de diversifier les conditions de lisibilité sur ces terroirs somme toute peu favorables aux recherches aériennes. Un total de trente-huit entités a pu être prospecté.

2Les indices de sites repérés sur ces secteurs sont marqués en majeure partie par des indices de type microrelief. Au terme des deux années de prospection inventaire, il apparaît clairement que les conditions les plus propices apparaissent lorsque les marais sont partiellement inondés et avec une lumière rasante suffisamment forte. Un contrôle quasi systématique au sol des structures prospectées a également été réalisé. Fait particulièrement marqué sur les marais du Cotentin et du Bessin, les indices de sites découverts sont principalement situés à la transition entre le haut et le bas pays. Bien que les éléments de datation soient minces, la majorité des entités archéologiques est à rattacher aux périodes médiévale, moderne voire contemporaine.

3Pour ce qui est de la nature des vestiges, deux grands ensembles ressortent sur les marais du Cotentin et du Bessin avec d’une part les sites liés à l’exploitation des marais et d’autre part les sites liés à la défense et au contrôle du franchissement des marais. Le secteur d’Isigny s’est révélé particulièrement riche avec notamment plusieurs hogues associables aux salines connues jusqu’au XIX e s. Un corps de garde permettant le franchissement de la Vire a également pu être identifié. Seuls deux pans de murs sont encore en élévation. Au lieu-dit « Rupalley », un habitat aristocratique ainsi qu’un important enclos quadrangulaire ont été survolés (Fig. n°1 : Habitat aristocratique). Leur contemporanéité n’a pas pu être établie mais il est indéniable que ce site servait au contrôle du gué du « Petit Vey ». Sur une avancée dans les marais de Colombières, un ensemble de microreliefs particulièrement bien conservés a été découvert. Bien qu’aucune mention dans les textes n’ait été trouvée, la position stratégique de ce site en fait également un site de contrôle des marais évident. Enfin, une élévation de terre entourée par les marais sur la commune du Hommet-d’Arthenay pourrait correspondre à l’implantation du château du Hommet.

4Les marais de la Dives ont révélé des types de structures préférentiellement associables à de l’habitat (Hotot-en-Auge, Putot-en-Auge, Saint-Ouen-du-Mesnil-Oger, Cléville). On notera notamment la découverte d’un double enclos quadrangulaire imbriqué sur Putot-en-Auge en bordure immédiate des marais ainsi que trois talus concentriques ceinturant la butte du « Bois l’Abbé » sur Basseneville.

5 HULIN Guillaume,  NORMANT Stéphanie avec la collaboration de ROPARS Anne

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Habitat aristocratique

Fig. n°1 : Habitat aristocratique

Auteur(s) : Hulin, Guillaume (BEN). Crédits : Hulin, Guillaume (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Habitat aristocratique
Crédits Auteur(s) : Hulin, Guillaume (BEN). Crédits : Hulin, Guillaume (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/7554/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 265k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Guillaume Hulin et Stéphanie Normant, « Marais de la Dives et Marais du Cotentin et du Bessin », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 03 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7554

Haut de page

Responsables d'opération

Guillaume Hulin

BEN

Articles du même responsable de fouilles

Stéphanie Normant

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals