Navigation – Plan du site
2007

Sites miniers en vallée de Baïgorry et vallées navarraises limitrophes

Responsable(s) des opérations : Gilles Parent
Notice rédigée par : Gilles Parent

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 025118

Date de l'opération : 2007 (PT)

La mine de Zebia (Monhoa)

1Poursuivant la campagne d’étude et de datation des anciennes mines de la région de la vallée de Baïgorry, nos efforts se sont portés essentiellement en 2007 sur les travaux de Monhoa. La montagne qui porte ce nom abrite une petite mine référencée au XVIIIe s. pour avoir fait à cette époque l’objet d’une tentative de reprise pour cuivre sur d’anciens travaux attribués aux Romains. Cependant, deux datations obtenues en 2005 et 2006 sur des morceaux de charbon de bois issus du remplissage de l’extrémité des ouvrages supérieurs, évoquaient une exploitation au cours du IIe s. av. J.-C.

2En 2007, un sondage d’1 m2 a été ouvert dans la zone d’entrée de la galerie principale. Une stratigraphie assez riche a été rencontrée. Deux sols sont révélés, le second, le plus profond, paraissant fortement lié à l’exploitation minière : il s’agit d’une sorte de ballast particulièrement induré recouvert d’une fine couche très oxydée. Un important fragment de charbon de bois y a été prélevé. Son âge calibré est compris entre 92 av. et 70 apr. J.-C, avec un pic de probabilité à 15 av. J.-C. Ce niveau induré, reposant sur des couches de déblais miniers, témoigne selon toute vraisemblance d’une phase d’activité qui succède à d’autres périodes d’exploitation. Ces informations conforteraient l’idée d’une première phase au cours de la fin du second âge du Fer, puis d’une seconde lors du début de la présence romaine, cette dernière période étant par ailleurs bien représentée dans les sites miniers majeurs de la vallée.

3Un autre sondage pratiqué dans les remblais de  la salle du niveau inférieur, ouvrage en théorie postérieur aux travaux sus-jacents, a livré des charbons de bois dont l’analyse confirme la période d’activité du tout début de notre ère (43 av. à 79 apr. J.-C, 2 pics à 25 apr. et 15 av. J.-C.). Les datations issues des sondages des années précédentes, les plus anciennes obtenues dans la région de la vallée de Baïgorry car révélant une exploitation antérieure à la présence romaine, nous incitent à poursuivre nos investigations dans la mine de Monhoa.

4 Une fouille de la zone d’entrée est prévue en 2008, avec dégagement de ce sol puis des niveaux sur lesquels il repose.

5 (Fig. n°1 : Coupe de la minze Zebia.)

Banca, travaux sur le filon de Berg-Op-Zoom

6Un sondage a été tenté à l’orifice d’une descenderie ouverte sur l’affleurement du filon de Berg-Op-Zoom. Si le sondage a révélé une stratigraphie très monotone, sans aucun indice de datation, il a cependant permis de découvrir la présence d’une tranchée de surcreusement, ici profonde de 0,80 m et ouverte dans la roche pour faciliter la sortie des matériaux de la mine. Ce type d’aménagement avait antérieurement été rencontré à deux reprises dans le site de Banca à l’orifice de travaux antiques en puits ou descenderie. Le dégagement total de l’entrée serait à réaliser.

La mine d’Uniz, en vallée du Baztan (Navarre)

7La vallée du Baztan, qui borde à l’ouest celle de Baïgorry, est particulièrement riche en vestiges miniers. Une tentative de datation avait été menée en 2006 dans un petit site montrant des indices spectaculaires de cuivre. L’obtention toujours très tardive des autorisations locales (fin octobre ou novembre, etc.) nous laisse généralement peu de temps pour développer ces recherches. Un ouvrage souterrain en descenderie a fait l’objet en 2007 d’un début de désobstruction, montrant par endroits un modelé de taille au feu ainsi que des perforations pour le tir à l’explosif. Découvrir dans cette région des travaux sur des filons cuprifères vierges de toute reprise moderne est une gageure, situation conséquente de la recherche fiévreuse qui s’y déroula dans la première moitié du XVIIIe s. La poursuite de ce dégagement est prévue pour 2008.

8Parent Gilles

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Coupe de la minze Zebia.

Fig. n°1 : Coupe de la minze Zebia.

Cronos Denis ; Parent Gilles (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Coupe de la minze Zebia.
Crédits Cronos Denis ; Parent Gilles (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/7567/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 68k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Gilles Parent, « Sites miniers en vallée de Baïgorry et vallées navarraises limitrophes », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Aquitaine, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 15 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7567

Haut de page

Responsable d'opération

Gilles Parent

BEN

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals