Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNormandie201876 – Seine-MaritimeRouen – 40 rue Saint-Vivien, Case...

2018
76 – Seine-Maritime

Rouen – 40 rue Saint-Vivien, Caserne Philipon

Opération préventive de diagnostic (2018)
Responsable d’opération : Faustine Roussel

Entrées d’index

Année de l'opération :

2018

Numéro d’opération :

172976

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Le projet de la construction d’un Ehpad au 40 rue Saint-Vivien a donné lieu à la réalisation d’un diagnostic en septembre 2018 sur 1 350 m2. Il a permis de mettre au jour de nombreux vestiges de bâtiments. L’histoire des bâtiments nous montre qu’ils ont connu une évolution depuis au moins le xvie s. Des restes céramiques estimés du xvie s. ont été retrouvés dans le secteur sud-est de la parcelle. Les niveaux les plus profonds que nous avons pu observer ont livré, dans la plupart des cas, des tessons de céramiques datant de cette même période.

2Le plan de Rouen dressé par Jacques Gomboust en 1655 montre un édifice paraissant sur l’emprise du diagnostic, l’hôtel de Baulieu. Cité en 1494 dans un contrat de fieffe de maison, cette dépendance du prieuré de Beaulieu, édifié à Bois-l’Évêque, n’apparaîtra plus par la suite, dès la création du Grand séminaire. Nous retrouvons donc, dans les niveaux les plus profond des traces de cette occupation. Le séminaire archiépiscopal prend possession des lieux en 1658 et réalise un certain nombre de travaux, les plus importants étant la réalisation d’une nouvelle chapelle et d’une nouvelle aile. Il est stipulé que ces travaux sont terminés en 1735, et que plusieurs maisons voisines sont rachetées et détruites afin de créer un nouveau bâtiment (Lemoine, Tanguy 2004). Après 1792, le séminaire est désaffecté et les bâtiments utilisés comme maison de réclusion pour les prêtres insermentés. Il devient ensuite un établissement industriel, connaissant ainsi probablement un certain nombre de modifications. Les bâtiments sont particulièrement représentés dans la tranchée 6, la plus à l’ouest de la parcelle. Avec notamment une petite pièce qui correspond, très probablement, à une partie des bâtiments toujours en élévation lors de la réalisation du cadastre napoléonien en 1827. L’habitat, situé le long de la rue du Colonel-Trupel apparaît comme ayant perduré jusqu’après cette date. Il est attesté dans les tranchées 4 et 5, avec les murs F.32, 42, et 45 qui semblent correspondre aux bâtiments des parcelles 1041, 1040, 1329. Ces bâtiments ont pu être détruits au moment de la construction du Logis du colonel, datant du début du xxe s. La partie ouest de la parcelle diagnostiquée nous livre donc des informations quant aux modifications subies par les bâtiments de l’ancien séminaire, alors que la partie est nous livre plutôt une lecture de l’évolution de l’habitat de ce secteur de la fin du xviiie jusqu’au début du xxe s.

Fig. 1 – Recalage du diagnostic archéologique sur le cadastre napoléonien (1827)

Fig. 1 – Recalage du diagnostic archéologique sur le cadastre napoléonien (1827)

ADSM ; DAO : F. Roussel (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Recalage du diagnostic archéologique sur le cadastre napoléonien (1827)
Crédits ADSM ; DAO : F. Roussel (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/76035/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 2,1M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Faustine Roussel, « Rouen – 40 rue Saint-Vivien, Caserne Philipon » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Normandie, mis en ligne le 04 juin 2021, consulté le 18 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/76035

Haut de page

Auteur

Faustine Roussel

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Faustine Roussel

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search