Navigation – Plan du site
2007

Techniques, ateliers et artisans du « Bronze » dans l’Aquitaine antique de la fin de l’âge du Fer et de la période gallo-romaine

Responsable(s) des opérations : Michel Pernot
Notice rédigée par : Michel Pernot

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 025113

Date de l'opération : 2007 (PC)

1L’objectif est l’étude de l’artisanat des alliages à base de cuivre, en privilégiant les vestiges d’ateliers. Il s’agit de déterminer les alliages employés, de retracer les procédés de fabrication et, lorsque cela est possible, de restituer l’organisation de l’atelier. Durant cette seconde année du programme, la poursuite des travaux a porté sur plusieurs sites et sur des actions de valorisation.

Le Grand Hôtel de Bordeaux (Bordeaux)

2Un atelier de production de grands bronzes du milieu du Ier s.

3 L’exploitation, réalisée en collaboration avec C. Sireix (INRAP), des documents issus de cette fouille a été focalisée sur l’ensemble des fragments de moules de fonderie (environ 200 kg). A. Bourdais-Ehkirch (INRAP) a travaillé sur les remontages et dessiné les objets les plus intéressants. En dépit de 110 collages, les pièces coulées n'ont pu être identifiées ; cependant la dimension des entonnoirs de coulée, de 0,10 m à 0,20 m de diamètre, confirme la taille des productions. L’étude pétrographique conduite par F. Convertini (INRAP) se poursuit. La modélisation 3D de l’atelier, réalisée en collaboration avec L. Espinasse (Archéotransfert),a abouti à une première proposition de restitution (Fig. n°1 : Proposition de restitution 3D de l’atelier gallo-romain de production de grands bronzes du Grand Hôtel de Bordeaux.); une animation de son fonctionnement est en cours d’achèvement. Une communication a été présentée au colloque La ville au quotidien. Regards croisés sur l’habitat et l’artisanat (Afrique du nord, Gaule et Italie),23-24 novembre 2007, Aix-en-Provence (13).

L’Isle-Saint-Georges (Gironde)

4Des vestiges gallo-romains du travail des alliages à base de cuivre

5 Les prospections de T. Mauduit ont mis au jour des déchets d’activités métallurgiques. L’étude technologique, effectuée par B. Trichereau et F. Adamski (univ.Bordeaux 3), d’un échantillon de six pièces montre que deux d’entre elles (un entonnoir de coulée et une chute de découpe) sont en alliages cuivre-étain, alors que les quatre autres (une plaquette et trois barres en cours de martelage) sont en cuivre non allié. L’existence du travail du cuivre sur ce site renforce l'intérêt d'y poursuivre des investigations.

La Cité Judiciaire (Bordeaux)

6Des vestiges gallo-romains du travail des alliages à base de cuivre

7 L’étude métallurgique qui, parmi d’autres résultats, montre que du laiton (alliage cuivre-zinc) a été produit à Burdigala au Ier s., va paraître prochainement ; l’ouvrage intitulé La Cité Judiciaire : un quartier suburbain de Bordeaux antiquedirigé par C. Sireix (INRAP) est sous presse aux éditions Ausonius.Une communication a été présentée au colloque international Archaeometallurgy in Europe,17-21 juin 2007, Aquileia (Italie).

Le site des Rochereaux à Migné-Auxances (Vienne)

8Un atelier monétaire de la fin du IIe s. avant notre ère

9 Une publication de synthèse sur ce site exceptionnel, codirigée par A. Toledo i Mur (Inrap) et M. Pernot, intitulée « Un atelier monétaire gaulois près de Poitiers : le site des Rochereaux à Migné-Auxances (Vienne) » et comportant les contributions de F. Adamski, L. Benquet, P. Fluzin, J. Hiernard, L. Orengo, M. Pernot, P. Poirier et A. Toledo i Mur, paraîtra dans la livraison 2008 de Gallia.Un poster a été présenté au XXXIe colloque de l’AFEAF, 17-20 mai 2007, Chauvigny (86).

10En outre, une réunion consacrée au thème des ateliers de bronziers d’époque romaine a été organisée, à l’Archéopôle de l’université Bordeaux 3, les 10 et 11 décembre. Autour de mobiliers archéologiques (fragments de moules et de fours) et de six conférences, dont trois données par des collègues suisses : A. de Pury-Gisel (directrice du site d’Avenches), A. Furger (directeur du site d’Augst) et V. Serneels (prof. à Fribourg), les échanges ont permis une confrontation des diverses expériences.

11Pernot Michel, responsable du PCR

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Proposition de restitution 3D de l’atelier gallo-romain de production de grands bronzes du Grand Hôtel de Bordeaux.

Fig. n°1 : Proposition de restitution 3D de l’atelier gallo-romain de production de grands bronzes du Grand Hôtel de Bordeaux.

Auteur(s) : Espinasse, L. (Archéotransfert) ; Pernot, Michel (CNRS). Crédits : Espinasse L., Archéotransfert ; Pernot Michel, CNRS (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Proposition de restitution 3D de l’atelier gallo-romain de production de grands bronzes du Grand Hôtel de Bordeaux.
Crédits Auteur(s) : Espinasse, L. (Archéotransfert) ; Pernot, Michel (CNRS). Crédits : Espinasse L., Archéotransfert ; Pernot Michel, CNRS (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/7644/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 74k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Michel Pernot, « Techniques, ateliers et artisans du « Bronze » dans l’Aquitaine antique de la fin de l’âge du Fer et de la période gallo-romaine », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Aquitaine, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 09 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7644

Haut de page

Responsable d'opération

Michel Pernot

CNRS

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals