Navigation – Plan du site
2007

Meilhan – Carrière de Bos de Marsacq (phases 2 et 3)

Responsable(s) des opérations : Frédéric Sergent
Notice rédigée par : Frédéric Sergent

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 025143

Date de l'opération : 2007 (EX)

1Le diagnostic du Bois de Marsacq à Meilhan a été prescrit dans le cadre de l’agrandissement de la carrière exploitée par la Société GAMA. Une première phase avait déjà eu lieu en 2006 sur 7 ha (Fourloubey, 2006). Cette année, ce sont 13 ha qui ont été sondés, cent vingt-deux sondages ont été ouverts. Quarante-trois sondages ont livré de la céramique mais seulement vingt-trois d’entre eux se révèlent réellement intéressants, dont douze sondages avec des structures. Un a livré une fosse avec un comblement de tuiles plates à rebord (d’époque gallo-romaine ?) et onze des structures protohistoriques, au nombre de dix-huit. Il s’agit de fosses, de trous de poteau et calages, ainsi que de structures de combustions aménagées. Des niveaux en place, sols et niveaux d’occupation ont également pu être repérés. L’occupation pressentie s’étend de façon continue sur deux hectares environ, ce qui est relativement exceptionnel pour les occupations protohistoriques dans les Landes.

2Le mobilier archéologique récupéré est relativement abondant pour un diagnostic puisque la céramique compte plus de mille quatre cents tessons. Une soixantaine de formes céramiques et de nombreux décors ont été identifiés. Une vingtaine de pièces en silex, des meules et fragments de meules ainsi que des polissoirs viennent compléter le corpus. Quelques scories métalliques ont aussi été trouvées.

3Les datations proposées à partir de l’assemblage mobilier situent sans contestation l’occupation dans le Bronze moyen médocain, avec des formes hautes comportant des décors de cannelures multiples, des incisions à l’ongle ou à l’outil, ainsi que des décors d’impressions et de pastillages. Une partie du mobilier est cependant plus récente et serait plutôt à situer dans la fin du Bronze final et le début de l’âge du Fer. L’ensemble des vestiges découverts permet de poser l’hypothèse d’une occupation de type habitat avec la possibilité d’activités artisanales annexes.

4SERGENT Frédéric

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Frédéric Sergent, « Meilhan – Carrière de Bos de Marsacq (phases 2 et 3) », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Aquitaine, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 09 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7679

Haut de page

Responsable d'opération

Frédéric Sergent

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals