Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNormandie201227 – EureIgoville – Les Sablons

2012
27 – Eure

Igoville – Les Sablons

Opération préventive de diagnostic et sondage (2012)
Responsables d'opération : Philippe Fajon et Érik Gallouin
Notice rédigée avec Valentina Villa et Fabien Pilon

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap/ministère de la Culture

Texte intégral

1Le projet de construction d’un lotissement a donné lieu à une opération de diagnostic archéologique conduite par l’Inrap. Situées en pied de versant, sur la rive droite de la Seine, les parcelles concernées ont livré une série de structures non datées ainsi que quelques traces d’occupations protohistorique et antique (trous de poteau, fonds de fosses) dans un sédiment à la lecture difficile.

2Un secteur particulier, proche de la rupture de pente vers le lit majeur de la Seine, a particulièrement retenu l’attention. Il a livré ce qui fut d’abord interprété comme un probable dépôt monétaire éparpillé lors des labours successifs des terres. Il se constituait de plus d’une centaine de pièces de monnaie romaines. Cet « épandage » se situant dans une terre sableuse très organique où il avoisinait de la céramique, il fut décidé de prolonger cette opération de diagnostic par une intervention du SRA car l’hypothèse d’un dépôt monétaire plus important ne pouvait être écartée. Cette intervention amena à élargir la zone diagnostiquée avec le renfort technique de l’Inrap. Quelques 150 m2 supplémentaires de terrain furent alors ouverts avec une pelle mécanique mise à disposition gracieusement par l’aménageur. Ce ne fut pas un, mais au moins trois dépôts monétaires voisins qui furent alors découverts. Sans doute implantés ou déposés dans le comblement supérieur d’un fossé, les trois dépôts reconnus sont distants les uns des autres d’à peine 1 m. Le mode dépositionnel est différent pour chacun.

3Le dépôt le plus au sud n’a conservé aucune trace de contenant. Son aspect groupé, bien que perturbé par le passage d’un terrier, évoque cependant une possibilité de contenant périssable aujourd’hui disparu. Ce premier dépôt était composé de plus d’une centaine de pièces. Tout au nord de la zone, un dépôt constitué d’au moins 250 monnaies a été effectué entre plusieurs fragments de tuiles formant une sorte de coffret. Là encore, un terrier a perturbé la zone et dispersé quelques dizaines de pièces.

4Enfin, en position centrale entre les autres dépôts, une céramique de type bouilloire en pâte grise a été enfouie. Une ouverture pratiquée sur la panse pourrait correspondre à l’orifice de chargement de près de 1 200 monnaies.

5L’ensemble des lots monétaires est très bien conservé et une étude détaillée est en cours. Il est difficile, en l’état actuel de l’étude de ces lots, de dire s’ils correspondent à un seul geste intentionnel de dépôt, mais leur proximité et position stratigraphique, sensiblement à la même altitude dans le comblement d’un fossé, le laisse à penser. Pour renforcer cette idée, les terminus post quem des dépôts sont proches et datables de l’extrême fin du iiie s. de notre ère.

Fig. 1 – Détail des monnaies de l’un des dépôts monétaires

Fig. 1 – Détail des monnaies de l’un des dépôts monétaires

Cliché : M. Pilon (Arscan).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Détail des monnaies de l’un des dépôts monétaires
Crédits Cliché : M. Pilon (Arscan).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/77253/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 127k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philippe Fajon, Érik Gallouin, Valentina Villa et Fabien Pilon, « Igoville – Les Sablons » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Normandie, mis en ligne le 10 juin 2021, consulté le 21 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/77253

Haut de page

Auteurs

Philippe Fajon

Drac Haute-Normandie (service régional de l’archéologie)

Articles du même auteur

Érik Gallouin

Inrap

Articles du même auteur

Valentina Villa

Inrap

Fabien Pilon

UMR 7041 Arscan (équipe GAMA)

Articles du même auteur

Haut de page

Responsables d'opération

Philippe Fajon

Drac Haute-Normandie (service régional de l’archéologie)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Érik Gallouin

Inrap

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search