Navigation – Plan du site
2007

Lagunes des Landes de Gascogne - Anthropisation des milieux humides de la Grande Lande

Responsable(s) des opérations : Jean-Claude Merlet
Notice rédigée par : Jean-Claude Merlet

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 025100

Date de l'opération : 2007 (PC)

1Commencé en 2004, le PCR s’est achevé en 2007. Pour cette dernière année du programme, les investigations de terrain ont été ciblées et l’accent a été mis sur certains thèmes susceptibles d’apporter des nouveautés à l’échelle régionale dans des domaines jusqu’alors très peu explorés. C’est ainsi que des diagnostics par sondages ont été réalisés notamment sur une occupation du Mésolithique et un atelier potier du bas Moyen Âge.

2La formation des lagunes (J.-P. Texier)

3 La région d’Hostens, où la densité des plans d’eau appelés « lagunes » est très forte, bénéficie désormais d’un ensemble de données significatives sur plusieurs systèmes lagunaires. Une étude complète a été menée sur un système-type : la lagune du Bois à Hostens (Gironde). Les datations radiocarbone de la tourbe et des niveaux organiques périphériques de cette lagune donnent des résultats récents (vers 2000 BP), obligeant à reconsidérer l’hypothèse d’une genèse périglaciaire de ces formes. La question d’une formation synchrone des lagunes du plateau landais demeure posée.

4Palynologie (D. Galop)

5 La base de la tourbière de la lagune X1 à Saint-Magne (Gironde) est datée à 2200 BP et la colonne de tourbe, épaisse de près de 2 m, couvre la période historique : c’est donc là encore une date récente. Si l’ancienneté de certaines tourbières de lagunes semble acquise, il est de plus en plus évident que ces dépôts organiques ont pu commencer à s’accumuler à différentes périodes. Le début de l’Holocène n’a pas été rencontré dans les séquences étudiées.

6Epipaléolithique (M. Lenoir)

7L’extension du sondage ouvert en 2006 à Canet, commune d’Hostens (Gironde), permet une vision plus complète de l’amas de débitage mis au jour. Le gisement, attribuable à l’Epipaléolithique, semble en rapport avec un approvisionnement des hommes en silex sur l’anticlinal de Villagrains (Gironde), situé à une quinzaine de kilomètres. Avec les trois autres sites sondés dans cette commune, une meilleure approche des occupations épipaléolithiques de ce secteur se dessine, la plupart pouvant être attribuées à l'Azilien.

8Mésolithique (J.-C. Merlet)

9 Le gisement de Gaillèbes-2 à Sabres (Landes) a fait l’objet d’un diagnostic d’évaluation par sondages. Ainsi, pour la première fois dans le bassin de la Leyre, un campement de la transition Mésolithique-Néolithique est abordé par la fouille. Si l’occupation apparaît peu structurée spatialement, du moins dans l’espace ouvert, le niveau archéologique est riche en mobilier lithique, les ossements n’étant pas conservés. Les armatures géométriques du fonds mésolithique sont associées ici aux armatures «évoluées» comme les segments du Bétey, les flèches de Montclus, et les pointes à retouche couvrante. Aucun témoin d’une économie de production n’a été relevé.

10Néolithique, âge du Bronze, âge du Fer (J. Roussot-Larroque, B. Gellibert)

11 Il y a peu de nouveautés à signaler en 2007 pour ces périodes, qui restent mal documentées dans ce secteur géographique.

12Antiquité (D. Vignaud)

13 L’année a surtout été consacrée à l’étude du mobilier issu des travaux des trois années précédentes. Sur le terrain, la présence humaine durant l’Antiquité est confirmée à Hostens et à Belin-Beliet (Gironde) où elle est liée à l’artisanat de la poix.

14Moyen Âge (H. Barrouquère, G. Belbéoc’h, J.-P. Lescarret)

15 C’est la période qui a enregistré en 2007 les progrès les plus importants. Le site du haut Moyen Âge de Saugnacq-Est à Saugnac-et-Muret (Landes) s’avère un habitat (sans doute VIIe s.-VIIIe s.), un des premiers repérés dans les Landes de Gascogne. L’axe de recherche sur les productions potières au bas Moyen Âge bénéficie cette année de la fouille d’une tessonnière à Saint-Symphorien (Gironde) et de la mise au jour de plusieurs nouveaux ateliers, du nord au sud de la région. Parallèlement, l’aire de diffusion du centre potier de Beylongue (Landes) est peu à peu circonscrite, avec de nouvelles données tant sur les ateliers que sur des sites de consommation situés dans un rayon d’une dizaine de kilomètres autour de Beylongue.

16 La mise en place d’une journée d’étude à Saugnac-et-Muret (Landes), à l’initiative de G. Belbéoc’h, sur le thème de la céramique, a connu un franc succès et l'initiative devrait être reconduite annuellement.

17Conclusion

18 Au terme des quatre années du programme, le bilan de ce projet collectif est largement positif. Malgré la difficulté d’accès au sol tenant à l’omniprésence de la forêt, les résultats scientifiques sont fructueux. Les données accumulées sont importantes : 210 sites nouveaux ont été répertoriés et étudiés, neuf d’entre eux ayant fait l’objet d’une évaluation par sondages.

19 Des avancées notables ont été obtenues, en particulier dans les domaines suivants :

20    - cadre climatique et végétal des occupations humaines depuis 8 000 ans ;

21    - implantations du Mésolithique final ;

22    - occupation du sol dans les régions d’Hostens (Gironde), de Sabres, de Brocas et de Labrit (Landes) ;

23    - artisanat des produits goudronneux dans l’Antiquité ;

24    - ateliers potiers du bas Moyen Âge.

25Les Landes de Gascogne constituent un espace naturel cohérent, où les milieux humides tiennent une place essentielle. Les travaux du PCR, menés selon douze axes de recherches, ont mis en évidence les différents modes d’adaptation des hommes à ces milieux aux caractères bien marqués. Ils ont tracé de nouvelles pistes pour une exploitation ultérieure d’une région au potentiel archéologique sous-estimé.

26Le colloque « Peuplement de la Grande Lande. De la lagune à l’airial » prévu à Sabres (Landes) les 8 et 9 novembre 2008 marque la clôture commune de ce PCR et de celui sur l’habitat médiéval dans la Grande Lande.

27Merlet Jean-Claude et l’équipe du PCR

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jean-Claude Merlet, « Lagunes des Landes de Gascogne - Anthropisation des milieux humides de la Grande Lande », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Aquitaine, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 09 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7791

Haut de page

Responsable d'opération

Jean-Claude Merlet

BEN

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals