Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNormandie201214 – CalvadosBénouville – Zone d’activités du ...

2012
14 – Calvados

Bénouville – Zone d’activités du Clos de la Hogue

Opération préventive de diagnostic (2012)
Responsable d’opération : Ivan Jahier

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012

Numéro d’opération :

162883

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Un projet de zone d’activités d’un peu plus de 5 ha au « Clos de la Hogue », sur la commune de Bénouville, sur une aire actuellement cultivée, a conduit à la réalisation d’un diagnostic avant travaux. En dépit d’un contexte archéologique fourni, les sondages n’ont pas révélé de vestiges très significatifs sur cette partie du plateau bordant la vallée de l’Orne entre Caen et la mer.

2Seuls en fait quelques silex taillés du Néolithique découverts en surface, dont le tranchant d’une hache polie, laissent ouverte l’option selon laquelle l’espace de la future zone d’activités ait pu supporter autre chose qu’une zone agraire. Pour autant, aucune trace d’habitat en lien avec ces artefacts n’a été repérée.

3Une fosse parallélépipédique du ve s. av. J.‑C., isolée au centre de l’emprise, semble devoir correspondre quant à elle à une réserve de semences ou de germes postée à l’orée des champs pour les semis et les plantations futures, dans la tradition en somme de celles identifiées à Ifs Object’Ifs sud et à Courseulles-sur-Mer.

4Les principaux aménagements par ailleurs reconnus sur cet espace, qui aux xviiie-xixe s. constituait l’extrémité orientale de deux longues pièces de labour alors nommées « Delle du Grand Run » pour l’une et « Delle du Petit Run » pour l’autre, correspondent principalement à des fossés parcellaires modernes et contemporains. La plupart d’entre eux font écho à un système encore existant au sud et pour partie représenté au cadastre de 1808.

5Quelques fosses anastomosées dont la fonction n’est pas établie (carrières opportunistes ?), et d’autres plus ordinaires creusées pour l’enfouissement de cadavres d’animaux domestiques (moutons, bovidé ou/et équidé), ou peut-être de viande infectée, ont également été découvertes au sein de cet ensemble. Il s’agit pour ce type d’espace de structures relativement fréquentes et de restes ordinaires raisonnablement écartés des zones d’habitat.

6Parmi ces structures, figurait également la sépulture isolée d’un individu immature n’ayant visiblement pas eu accès à un lieu funéraire traditionnel à une époque (xvie-xviiie s.) où il était commun d’y accéder.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ivan Jahier, « Bénouville – Zone d’activités du Clos de la Hogue » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Normandie, mis en ligne le 10 juin 2021, consulté le 22 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/78135

Haut de page

Auteur

Ivan Jahier

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Ivan Jahier

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search