Navigation – Plan du site
2005

Auriac, Bassignac-le-Haut, Darazac

Responsable(s) des opérations : Henri Pigeyre
Notice rédigée par : Henri Pigeyre

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 122351

Date de l'opération : 2005 (PR)

1La prospection a porté cette année sur trois communes du canton de Saint-Privat. Les communes de Auriac, Bassignac et Darazac ont été visitées. L'inventaire des nombreuses inscriptions gravées généralement sur les linteaux des constructions (maisons, granges, four, séchoir, puits, croix etc.) des différents hameaux a été fait. Une prospection des particularités locales décrites par les habitants a été faite, couplée à une prospection sur les terres labourées.

2Comme sur les communes prospectées l'année dernière, le nombre d'édifices avec des dates gravées est très important (350) : la commune d'Auriac en possède plus de 150 à elle seule. La plus ancienne maison datée est de 1578 dans le hameau d'Ymons sur la commune de Bassignac-le-Haut.

3La découverte d'une seule croix gravée sur les pierres d'angles d'une grange à Darazac montre que cette coutume originale se localise sur le sud du canton. Deux croix de ce type ont été découvertes dans le département du Cantal voisin et une en Haute-Vienne sur la commune d'Aixe-sur-Vienne. Une étude sera entreprise sur ces croix qui semblent avoir une répartition géographique beaucoup plus importante que prévu. Un poster a été présenté lors de la visite des Tours de Merle pour le congrès de la société française d'Archéologie. Deux participants m'ont signalé des croix du même type (une en Bretagne et l'autre en Isère). Quelques sites de la préhistoire ont été découverts ou redécouverts. Trois tumulusont été situés avec précision (deux sur la commune d'Auriac et un sur la commune de Bassignac-le-Haut). Ils se situent toujours sur des éperons dominant la vallée de la Dordogne. Ils soulignent le rôle important de ces grandes vallées comme grandes voies de pénétration et de circulation à l'époque préhistorique. Le tumulusd'Ymons semble intact, ceux d'Auriac ont déjà été « grattés » (poteries de l'âge du Fer) et sont en voie de destruction.

4Les sites de l'époque gallo-romaine sont assez nombreux (six) malgré la difficulté d'observation (faible zone labourée sur le plateau). Deux sites semblent plus particulièrement intéressants au vu de l'étendue et de la richesse des vestiges (« La Védrenne » à Auriac et « Vielzot » à Bassignac-le-Haut) et  méritent une étude plus approfondie.

5Un certain nombre de souterrains a été inventorié, la plupart d'entre eux sont remblayés et inaccessibles. Le souterrain de « La Grèze » (Darazac) a pu être relevé, deux autres sont en cours de négociation avec les propriétaires pour une visite éventuelle (Redenat et Auriac). Un silo a également été trouvé à « La Grèze », à proximité d'un fond de cabane.

6Henri Pigeyre

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Henri Pigeyre, « Auriac, Bassignac-le-Haut, Darazac », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Limousin, mis en ligne le 01 mars 2005, consulté le 23 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7894

Haut de page

Responsable d'opération

Henri Pigeyre

BEN

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals