Navigation – Plan du site
2005

Verneuil-sur-Vienne – Périché

Responsable(s) des opérations : David Colonge
Notice rédigée par : David Colonge

Entrées d’index

Chronologique :

Préhistoire

Nature des opérations :

Fouille programmée (FP)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 122390

Date de l'opération : 2005 (FP)

1Le gisement Paléolithique moyen de Périché a été découvert lors de la phase de sondages systématiques sur la tranche 2a du futur tracé de la prolongation de la RD 2000 jusqu’à la RN 141, près du hameau de la Merlie.

2Il a été fouillé durant la seconde quinzaine du mois de septembre 2005. Son étude est encore en cours au moment de la rédaction de ces lignes, le rapport ne devant être rendu qu’au début 2006. Nous ne donnerons donc ici que les principaux éléments préliminaires issus de la phase de terrain et des bases de l’étude.

3Les artefacts lithiques, qui sont les seuls vestiges conservés dans le gisement, se trouvent dans le dernier cycle d’écoulements d’un cône de déjection de modeste ampleur lié à un ravin donnant sur le ruisseau de Félix. Nous l’avons décapé sur environ 350 m2 d’après les données de l’évaluation, sur une emprise totale ouverte de 460 m2. Son épaisseur varie de 0,20 m à près de 0,80 m d’épaisseur. La densité moyenne est faible, d’1,5 pièce par m2.

4La fouille a été essentiellement menée avec des moyens mécaniques lourds, avec des sondages de contrôles manuels aux angles du décapage et un tri des déblais extraits. Ce protocole de fouille est maintenant largement répandu en archéologie quand les matériaux en jeu et les sédiments encaissants le permettent. L’enregistrement des objets s’est faite au moyen d’un tachéomètre électro-optique (« théodolite électronique »).

5Nous avons récolté 524 pièces sur l’ensemble des zones. Elles sont confectionnées équitablement à partir de galets issus de formations pliocènes et de blocs filoniens. Les quartz dominent largement le cortège lithologique, complétés par des quartzites, et de rares lydiennes ou schistes. Quelques éléments en silex, 8, signalent des importations à longue distance, au moins 60 km.

6Les matériaux locaux imposent de fortes contraintes intrinsèques dont nous allons tenter de mesurer l’impact sur l’expression technique et culturelle des artisans néandertaliens dans la poursuite de l’étude.

7 (Fig. n°1 : Industrie lithique, produits de débitage)

8David Colonge

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Industrie lithique, produits de débitage

Fig. n°1 : Industrie lithique, produits de débitage

Auteur(s) : Colonge, David (INRAP). Crédits : Colonge, David, INRAP (2005)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Industrie lithique, produits de débitage
Crédits Auteur(s) : Colonge, David (INRAP). Crédits : Colonge, David, INRAP (2005)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/7907/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 88k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

David Colonge, « Verneuil-sur-Vienne – Périché », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Limousin, mis en ligne le 01 mars 2005, consulté le 27 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7907

Haut de page

Responsable d'opération

David Colonge

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals