Navigation – Plan du site
2005

Brive – Rue G. Lajoinie, Le Chambon 1, 2 et 3

Responsable(s) des opérations : David Colonge
Notice rédigée par : David Colonge

Entrées d’index

Chronologique :

Temps Modernes

Nature des opérations :

Expertise (EX)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 122335, 122337 et 122338

Date de l'opération : 2005 (EX)

1De nombreuses traces de présence humaine ancienne attestent de la pérennité de l’aspect attractif de cette extrémité du plateau de la Pigeonnie à travers les âges. Un gisement du Paléolithique moyen, probablement moustérien, vient compléter un contexte proche déjà riche au nord de Brive. La mise en œuvre de débitages discoïdes et sur enclume sur des galets de quartz et de quartzite, et Levallois sur des blocs de silex sénoniens importés du Périgord, signent bien cette appartenance chrono-culturelle. Malheureusement, sa position fortement remaniée, son statut de reliquat d’une occupation plus importante et la forte troncature de la série ne lui confèrent qu’un potentiel documentaire limité, que nous avons presque intégralement exploité, tant sur le terrain que lors de l’étude.

2 Des occupations ou fréquentations protohistoriques sont bien présentes sur le plateau de la Pigeonnie, mais ne nous sont parvenues dans l’extension concernée que par des vestiges fugaces et en position secondaire. Il en va de même pour l’Antiquité.

3 Le Moyen Âge est absent de ce tableau de l’occupation humaine du secteur, mais peut-être que des vestiges trop ubiquistes nous ont empêché de les reconnaître comme tels.

4 Les époques moderne et contemporaine sont elles abondamment représentées dans de nombreux sondages par des vestiges ténus jusqu’à d’imposantes structures comme une carrière de moellons de grès excavée dans la partie sommitale des parcelles, près de la route, ou un plus modeste aménagement hydraulique (lavoir, abreuvoir, source aménagée ?) au nord. L’essentiel de ces traces semble lié à la vieille ferme qui borde l’emprise, de sa construction jusqu’à son activité la plus récente. Le volume extrait de la carrière, au demeurant relativement modeste, semble pouvoir correspondre aux besoins d’une maison de cette taille.

5 Des pierres à la pierre ...

6David Colonge 

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

David Colonge, « Brive – Rue G. Lajoinie, Le Chambon 1, 2 et 3 », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Limousin, mis en ligne le 01 mars 2005, consulté le 09 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7951

Haut de page

Responsable d'opération

David Colonge

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals