Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNouvelle-Aquitaine201223 – CreuseBoussac – Rue des Fossés

2012
23 – Creuse

Boussac – Rue des Fossés

Fouille préventive (2012)
Responsable d’opération : Guillaume Demeure

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012

Numéro d’opération :

123170

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Éveha

Texte intégral

1La courte intervention menée rue des Fossés au pied de l’une des tours de l’enceinte visait à reconnaître le profil du fossé défensif de la ville aménagé au cours du xvs. Cette reconnaissance s’est faite grâce à un sondage de 15 m de long pour 5 de large au maximum implanté perpendiculairement à l’enceinte (fig. 1).

Fig. 1 – Vue d’ensemble du fossé et de la tour

Fig. 1 – Vue d’ensemble du fossé et de la tour

Cliché : G. Demeure (Éveha).

2L’objectif principal a été rempli en dépit de problèmes liés à la remontée d’eau en fond de sondage et à la multiplicité des réseaux de fluides (7 réseaux sur 3,50 m de large) sous le bitume de la rue des Fossés.

3En limite ouest de l’emprise de fouille, un mur de parcelle reprend le tracé du mur d’enceinte. Une tour circulaire, relativement bien conservée mais en partie noyée dans le bâti actuel, est installée en position très saillante par rapport à cette enceinte. Bien que très remaniée, notamment en partie haute, une ouverture de tir pour arme à feu subsiste sur son flanc sud. Celle-ci se présente sous la forme d’une fente munie d’un croisillon et terminée par un orifice de visée circulaire. Elle permet un tir flanquant le long du mur d’enceinte. Il n’a pas été possible de pénétrer à l’intérieur de la tour.

4Au pied de l’enceinte le substrat apparaît rapidement 20 cm sous le niveau actuel et forme un replat d’environ 2,80 m de long avant le début de l’escarpe du fossé. Ce dernier se développe selon un profil en cuvette sur une dizaine de mètres de large pour une profondeur maximale de 3 m. La remontée du fossé et la contrescarpe ne sont conservées que partiellement à cause des divers réseaux, cependant cette dernière est confortée par un muret avant un nouveau replat du substrat. Le fossé court donc sous la moitié ouest de la rue et sous les maisons du même côté.

5L’étude des premiers niveaux de comblements du fossé indique qu’il était en eau, ce que corroborent les informations portées sur le cadastre napoléonien sur la partie nord de la rue des fossés ; la zone concernée par la fouille est à ce moment déjà comblée.

6Le mobilier archéologique recueilli dans les comblements est extrêmement pauvre et se limite à quelques tessons de céramique qu’il conviendra néanmoins d’étudier. Seule une structure excavée de dimension réduite mais profonde de plus de 2 m, installée sur le replat à l’angle de l’enceinte et de la tour, a livré du mobilier en grande quantité.

7L’opération, même modeste, aura donc permis de préciser la structure défensive de la ville de Boussac à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque Moderne. Elle ajoute un jalon aux nombreux vestiges encore visibles actuellement dans le bourg (porte rue du docteur Gaumet, tour place de l’Hôtel de ville) ou connus par la toponymie actuelle ou ancienne (rue du portereau, rue de la porte Agova, etc.).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue d’ensemble du fossé et de la tour
Crédits Cliché : G. Demeure (Éveha).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/79853/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 174k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Guillaume Demeure, « Boussac – Rue des Fossés » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Nouvelle-Aquitaine, mis en ligne le 16 juin 2021, consulté le 26 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/79853

Haut de page

Auteur

Guillaume Demeure

Éveha

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Guillaume Demeure

Éveha

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search